Accueil Investissements financiers Short selling, hedging et autres stratégies avancées

Short selling, hedging et autres stratégies avancées

572
0
Short selling, hedging et autres stratégies avancées

En d'investissement financier, un certain de stratégies avancées sont utilisées pour maximiser les bénéfices et minimiser les risques. Celles-ci incluent la vente à découvert (ou short selling), l'utilisation de hedge funds, l'adoption de positions long-short et le recours au hedging par le biais de produits dérivés. Dans ce billet, nous allons explorer ces différentes approches.

L'art de la vente à découvert : comprendre le short selling

Qu'est-ce que le short selling ?

Le short selling, aussi appelé vente à découvert, est une financière qui consiste à vendre des titres que l'on ne possède pas encore, dans l'espoir de racheter ces mêmes titres plus tard à un prix inférieur.

Fonctionnement du short selling

Cette s'appuie sur une anticipation baissière du marché. L'investisseur emprunte des actions qu'il vend immédiatement. Il compte ensuite racheter ces actions lorsque leur prix a baissé pour les rendre à son prêteur tout en empochant la différence.

Après cette étude sur la vente à découvert, plongeons-nous maintenant dans complexe mais fascinant des hedge funds.

Les hedge funds et leurs stratégies : un panorama général

Définition d'un hedge fund

Aussi connu sous l'appellation « fonds spéculatif », un hedge fund est un fonds d'investissement qui utilise des techniques financières avancées, comme l', les produits dérivés et le short selling, pour générer des rendements élevés.

Les différentes stratégies des hedge funds

Diverses tactiques sont utilisées par les hedge funds. Certaines consistent à acheter des actions sous-évaluées (value investing), d'autres à spéculer sur la volatilité du marché (fonds macro global) ou encore à investir dans des entreprises en difficulté (fonds distressed).

A présent que nous avons une bonne du fonctionnement des hedge funds et de leurs stratégies, passons au trading long-short.

La mécanique des actions long-short pour maximiser les bénéfices

Définition d'une position long-short

Une position long-short, comme son nom l'indique, consiste à prendre simultanément une position longue sur un titre (on mise sur sa hausse) et une position courte sur un autre titre (on anticipe sa baisse). Cette stratégie a pour but de limiter les risques liés aux fluctuations du marché tout en cherchant à réaliser des profits.

Lire aussi :  Crowdfunding immobilier : comprendre les rendements potentiels

Après avoir exploré le concept de positions long-short, approchons-nous maintenant de la technique sophistiquée qu'est le hedging.

Le hedging dévoilé : comment se couvrir avec des produits dérivés

Décryptage du hedging

Hedging, ou couverture en français, est une stratégie d'investissement qui vise à réduire les risques potentiels associés à une position prise sur le marché. Pour ce faire, l'investisseur prend une position opposée par le biais de produits dérivés.

Les produits dérivés pour se couvrir

Parmi ces instruments figurent les options, les contrats à terme et les swaps. Ils permettent de se protéger contre des fluctuations indésirables du marché tout en offrant la possibilité de réaliser des profits en cas de mouvements favorables.

Après avoir éclairci le concept du hedging, voyons comment on peut pratiquer le short selling.

Shorter une action en pratique : guide étape par étape

Repérer une action surévaluée

Tout commence par le repérage d'une action dont le cours semble surévalué. L'idée est que cette action va subir une correction à la baisse.

Vendre l'action empruntée

L'investisseur emprunte ensuite cette action et la vend immédiatement sur le marché. Il s'engage à restituer l'action à son prêteur ultérieurement.

Maintenant que nous avons vu comment shorter une action concrètement, explorons comment optimiser nos positions grâce au hedging.

Maximiser ses positions : l'utilisation du hedging par les investisseurs

Couvrir sa position avec le hedging

Le hedging permet d'amortir les pertes potentielles d'une position en prenant une position inverse sur le marché. Il s'agit donc d'une stratégie de sécurisation de son investissement.

Optimiser ses positions avec le hedging

Mais le hedging n'est pas seulement une assurance, c'est aussi un moyen d'optimiser ses positions en vue d'un gain potentiel. Par exemple, un investisseur peut utiliser des options pour se protéger contre une baisse possible de ses actions tout en profitant d'une hausse potentielle.

Lire aussi :  Portefeuilles numériques : comment sécuriser ses actifs ?

Maintenant que nous avons compris comment utiliser le hedging pour optimiser nos investissements, parlons des risques et rendements liés à la stratégie long short equity.

Stratégie long short equity (LSE) : risques et rendements

Risques de la LSE

Comme toute stratégie d'investissement, la LSE comporte des risques. Parmi ceux-ci figurent le de perte en cas de mouvements défavorables du marché, ou encore l'augmentation des coûts liés au financement des positions courtes.

Rendements de la LSE

Pourtant, malgré ces risques, les hedge funds qui utilisent la stratégie LSE peuvent générer des rendements significatifs. Cela est particulièrement vrai en période de volatilité boursière.

Après avoir pesé les risques et les avantages de la stratégie LSE, examinons maintenant comment les hedge funds peuvent influer sur l'économie.

Quand les hedge funds influent sur l'économie : prêts aux entreprises et paris à la baisse

Les hedge funds, des acteurs économiques non négligeables

De par leur taille et leurs actions, les hedge funds ont une influence notable sur l'économie. Ils peuvent jouer un rôle en fournissant du capital aux entreprises ou en pariant sur la baisse de certaines actions.

Prêts aux entreprises et paris à la baisse

Ainsi, lorsqu'une entreprise se trouve dans une situation financière difficile, certains hedge funds peuvent lui prêter de l'. De même, ils peuvent profiter d'une anticipation baissière des marchés pour réaliser des profits grâce au short selling.

Après ce tour d'horizon des stratégies avancées utilisées en , vous êtes maintenant plus à même de comprendre le fonctionnement complexe mais fascinant des marchés financiers. En guise de mot de fin, il convient de noter que si ces techniques peuvent s'avérer lucratives pour les investisseurs avertis, elles comportent aussi leur lot de risques. Comme toujours en matière d'investissement, une bonne compréhension des mécanismes en jeu et une gestion prudente du risque sont indispensables.

4.4/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, secret-defense.org a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News