Accueil Investissements financiers Immobilier comme investissement Rentabilité des SCPI : comprendre l’investissement immobilier collectif

Rentabilité des SCPI : comprendre l’investissement immobilier collectif

93
0
Rentabilité des SCPI : comprendre l'investissement immobilier collectif

Placer son argent dans l'immobilier est souvent synonyme d'investissement direct. Pourtant, il existe une alternative : la de Immobilier (SCPI). Une forme d'investissement collectif qui permet d'accéder à un large panel de biens immobiliers sans les contraintes habituelles de gestion. Bien que l'investissement en SCPI présente des avantages conséquents, il convient de bien comprendre le fonctionnement et les enjeux avant de se lancer.

Définition et mécanismes de base d'une SCPI

Qu'est-ce qu'une SCPI ?

Avec une SCPI, ou Société Civile de Placement Immobilier, on investit dans un portefeuille de biens immobiliers diversifié : bureaux, commerces, logements, locaux industriels… Une manière simple et économique d'accéder à l'immobilier souvent réservé aux investisseurs institutionnels.

Comment fonctionne une SCPI ?

Lorsqu'un particulier acquiert des parts d'une SCPI, il devient associé. La société gère ensuite pour son compte l' des opérations liées à la propriété immobilière : acquisition et vente des biens, recherche de locataires, perception et redistribution des loyers… Les bénéfices sont ensuite redistribués aux associés sous forme de dividendes, proportionnellement au nombre de parts détenues.

Après avoir cerné les fondamentaux du fonctionnement des SCPI, penchons-nous maintenant sur leurs avantages pour les particuliers.

Avantages de l'investissement en SCPI pour les particuliers

Diversification du patrimoine immobilier

Investir dans une SCPI, c'est se donner la possibilité de diversifier son patrimoine immobilier avec des sommes d'argent plus modestes que lors d'un en direct. En effet, l'achat de parts est accessible à partir de quelques centaines ou milliers d'euros seulement.

Rendement financier régulier

L'un des grands attraits des SCPI réside dans la perception régulière de revenus locatifs provenant des différents biens immobiliers qu'elles possèdent. Les loyers perçus sont redistribués aux associés sous forme de dividendes, apportant une source de revenus complémentaires intéressante.

Arrivés à ce stade, il convient maintenant d'évaluations plus précises autour de la des SCPI.

La rentabilité des SCPI : analyse des chiffres clés

Critères Valeurs courantes
Taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) Autour de 4% – 6%
Prix moyen d'une part Entre 200€ et 1 000€

Dans un exemple concret, un a pu réaliser un rendement de 5, 8% en fin 2018 avec un investissement initial de 100 000 € réparti sur trois SCPI. Cet exemple démontre que la rentabilité d'une SCPI peut être attrayante, à condition de bien choisir ses placements et de s'entourer d'un bon courtier pour le conseil et le suivi.

Lire aussi :  Indices boursiers : guide complet pour les novices

Il est important toutefois de ne pas omettre les risques liés à l'investissement en parts de SCPI.

Risques associés aux SCPI et comment les atténuer

locatif

La mutualisation des risques locatifs est l'un des avantages majeurs des SCPI. Elle permet notamment de palier les périodes de vacance ou les impayés. Cependant, il convient de rester vigilant : une forte concentration de biens dans une zone géographique ou un secteur économique précis peut augmenter le risque.

Risque financier

Le rendement d'une SCPI n'est pas garanti : il dépend notamment du marché immobilier, des loyers perçus et des frais de gestion. Une bonne diversification du portefeuille immobilier est essentielle pour limiter ce risque.

Dès lors, se pose la question du choix entre deux grandes catégories de SCPI : les SCPI fiscales et celles axées sur le rendement.

SCPI de rendement versus SCPI fiscales : choisir la bonne formule

Distinguer les deux types principaux

Parmi les nombreuses SCPI disponibles sur le marché, on distingue généralement deux catégories principales : les SCPI de rendement et les SCPI fiscales. Les premières visent à générer des revenus réguliers pour leurs associés tandis que les secondes offrent une réduction d'impôt à l'entrée.

Faire son choix en fonction de ses objectifs

Le choix entre une SCPI de rendement et une SCPI fiscale dépendra des objectifs patrimoniaux et fiscaux de chacun. Vous cherchez avant tout un complément de revenu ? Optez pour une SCPI de rendement. Vous souhaitez réduire votre impôt sur le revenu ? Orientez-vous vers une SCPI fiscale.

Au-delà du choix du type de SCPI, la fiscalité inhé à ces placements constitue un autre élément clé à prendre en compte.

La fiscalité des SCPI : ce que vous devez avant d'investir

L'imposition des revenus fonciers

Les dividendes perçus par les associés sont soumis à l'impôt sur le revenu. Ils sont considérés comme des revenus fonciers et imposés selon le barème progressif, après déduction des charges et frais liés aux biens immobiliers.

Lire aussi :  Énergie renouvelable : secteur prometteur pour l'investisseur visionnaire ?

L'imposition lors de la vente des parts

Lorsqu'un associé vend ses parts, il est susceptible de réaliser une plus-value qui sera alors taxée. Le régime applicable est celui des plus-values immobilières des particuliers.

Une fois ces aspects fiscaux clarifiés, penchons-nous sur la question du financement de l'investissement en parts de SCPI.

Financement de votre investissement en parts de SCPI

Investir au comptant ou à crédit ?

L'acquisition de parts de SCPI peut se faire au comptant ou à crédit. L'utilisation du crédit peut être intéressante pour profiter des taux d'intérêt actuellement bas et optimiser sa fiscalité. Néanmoins, cette option nécessite une bonne capacité d'endettement et doit être mûrement réfléchie.

Trouver le bon financement

Il est préférable de s'entourer d'un conseiller ou d'un courtier professionnel pour trouver le financement qui correspondra le mieux à votre situation personnelle et à vos objectifs d'investissement.

Pour terminer notre tour d'horizon, abordons les critères essentiels pour identifier les meilleures SCPI en 2024.

Critères de sélection pour trouver les meilleures SCPI en 2024

  • Diversification : Une bonne SCPI devrait offrir une diversification tant sur le type de biens immobiliers que sur leur localisation géographique.
  • Taux de rendement : Il faut veiller au TDVM proposé par la SCPI tout en gardant à l'esprit qu'un rendement passé ne garantit pas un rendement futur.
  • Prix des parts : Nous vous recommandons de considérer le prix d'achat des parts. Des parts trop chères peuvent rendre l'investissement moins attractif.

Nous voici donc au terme de notre exploration des SCPI en 2024. Il apparaît clairement que ces placements immobiliers collectifs offrent une belle diversification patrimoniale et des rendements réguliers. Cependant, les risques associés, comme pour tout investissement, doivent être pris en compte et nécessitent une bonne compréhension du mécanisme des SCPI. Et surtout, n'oubliez pas : chaque profil d'investisseur est unique. Faites-vous accompagner par un professionnel pour faire les choix les plus judicieux en fonction de vos objectifs.

4.6/5 - (11 votes)

En tant que jeune média indépendant, secret-defense.org a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News