Accueil Cybersécurité Sécuriser son réseau Wi-Fi domestique : étapes clés

Sécuriser son réseau Wi-Fi domestique : étapes clés

223
0
Sécuriser son réseau Wi-Fi domestique : étapes clés

De nos jours, la sécurisation de votre domestique est devenue une préoccupation majeure. Avec l'augmentation des cyberattaques, il est essentiel d'établir des mesures de robustes pour protéger vos données personnelles. Dans cet article, nous explorerons les étapes clés pour sécuriser votre réseau Wi-Fi.

Renforcement des identifiants : changer le nom et le du réseau Wi-Fi

Nom du réseau Wi-Fi

Le premier pas vers la sécurisation de votre réseau Wi-Fi consiste à modifier son nom, aussi appelé SSID (Service Set Identifier). Evitez d'utiliser des informations personnelles ou facilement identifiables. Un SSID unique et anonyme rend plus difficile l'identification et le de votre réseau par les pirates informatiques.

Mot de passe du réseau Wi-Fi

Dans la même veine, assurez-vous que votre mot de passe Wi-Fi est solide. Il doit contenir un mélange d'au moins 12 caractères, y compris des lettres majuscules et minuscules, des chiffres et des symboles. Le régulier du mot de passe augmente également la sécurité.

Poursuivons maintenant avec l'activation d'un chiffrement robuste sur votre réseau.

Activation du chiffrement : choisir un protocole de sécurité robuste

Sélectionner WPA3

L'une des meilleures méthodes pour renforcer la sécurité de votre Wi-Fi est d'utiliser le protocole WPA3 ( 3). Il offre un niveau de chiffrement nettement supérieur à ses prédécesseurs, wPA2 et WEP.

Eviter le WEP

Le protocole WEP (Wired Equivalent Privacy) est obsolète et facilement piratable. Il est déconseillé de l'utiliser comme méthode de chiffrement pour votre réseau Wi-Fi domestique.

Après avoir renforcé vos identifiants et activé un chiffrement fort, nous allons voir comment rendre votre réseau invisible et contrôler les appareils connectés.

Masquage et contrôle d'accès : rendre le réseau invisible et filtrer les appareils connectés

Masquer le SSID

Une autre couche de sécurité peut être ajoutée en masquant votre SSID. Cela signifie que votre réseau Wi-Fi n'apparaîtra pas dans la liste des réseaux disponibles pour le grand . Seules les personnes connaissant le nom exact du réseau pourront y accéder.

Lire aussi :  Authentification à deux facteurs (2FA) : pourquoi et comment ?

Filtrage MAC

Ce type de contrôle d'accès permet de définir une liste blanche d'appareils autorisés à se connecter à votre réseau Wi-Fi. Chaque appareil possédant une adresse MAC unique, en limitant l'accès uniquement aux adresses MAC connues, vous pouvez empêcher les connexions non désirées.

Ceci étant accompli, passons maintenant à la gestion avancée de la sécurité avec la configuration d'un réseau Wi-Fi invité.

Gestion avancée de la sécurité : paramétrer un réseau Wi-Fi invité et désactiver le WPS

Réseau Wi-Fi invité

La création d'un réseau Wi-Fi invité offre à vos visiteurs un accès sans compromettre la sécurité de votre réseau principal. Les appareils connectés à ce réseau sont isolés du réseau principal et ne peuvent pas accéder à vos données personnelles.

Désactivation du WPS

Le WPS (Wi-Fi Protected Setup) est une fonction qui facilite la connexion d'appareils à votre réseau Wi-Fi. Cependant, elle présente des failles de sécurité importantes. Il est donc recommandé de la désactiver.

Tous ces efforts seraient vains sans une maintenance régulière de votre et l'utilisation d'outils supplémentaires pour maintenir la sécurité. Analysons cela dans notre dernière section.

Maintenance régulière : mettre à jour le firmware du routeur et utiliser des outils supplémentaires

Mise à jour du firmware du routeur

Il est crucial de maintenir votre routeur à jour pour bénéficier des dernières améliorations de sécurité et corriger les éventuelles failles découvertes. Ne négligez pas ces mises à jour car elles constituent un élément essentiel de la sécurisation de votre réseau Wi-Fi.

Outils supplémentaires

L'utilisation d'outils supplémentaires tels que les antivirus, les pare-feu ou encore les VPN (Virtual Private Network) peut fournir une protection supplémentaire à votre réseau Wi-Fi domestique.

Pour résumer, la sécurisation de votre réseau Wi-Fi domestique est un processus continu qui nécessite une attention constante. En commençant par renforcer vos identifiants, en sélectionnant un protocole de chiffrement fort et en contrôlant l'accès à votre réseau, vous avez déjà mis en place des mesures solides. La création d'un réseau invité et la désactivation du WPS fournissent des couches de sécurité supplémentaires. Enfin, n'oubliez pas l'importance d'une maintenance régulière et de l'utilisation d'outils supplémentaires pour assurer la sécurité de vos données personnelles.

5/5 - (4 votes)

En tant que jeune média indépendant, secret-defense.org a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News