Accueil Cybersécurité Fraude par email professionnel (BEC) : stratégies de prévention avancées

Fraude par email professionnel (BEC) : stratégies de prévention avancées

212
0
Fraude par email professionnel (BEC) : stratégies de prévention avancées

L'ère actuelle offre de nombreux avantages, notamment en de communication. Cependant, elle présente aussi des risques tels que la compromission d'e-mails professionnels (BEC), une forme de cybercriminalité qui gagne du terrain et affecte les entreprises. Dans cet article, nous définirons le BEC, expliciterons différentes techniques d'attaque et discuterons des stratégies de pour protéger votre entreprise contre ces menaces.

Comprendre la compromission d'e-mails professionnels (BEC) : définition et enjeux

Définition du BEC

La compromission d'e-mails professionnels, ou BEC, est un type de fraude qui implique l'utilisation d'e-mails falsifiés dans le but de tromper les employés d'une entreprise et les inciter à effectuer des transferts monétaires ou révéler des informations sensibles.

Les enjeux liés au BEC

Savoir détecter et contrer les attaques BEC est crucial car elles peuvent avoir des conséquences dévastatrices pour une entreprise, allant de la perte financière au vol d'informations confidentielles. Les victimes sont souvent laissées dans l'incertitude totale pendant que les fraudeurs continuent leur activité malveillante.

Les principales techniques d'attaque BEC décryptées

L'hameçonnage ou phishing

C'est probablement le type d'attaque le plus connu. Il consiste à envoyer des e-mails prétendant provenir d'une source fiable pour inciter les victimes à révéler leurs informations personnelles.

Le spoofing

Cette technique implique la falsification de l'adresse e-mail de l'expéditeur pour faire croire aux victimes qu'ils reçoivent un d'une source légitime.

En maîtrisant ces différentes techniques, nous pouvons mieux comprendre les types spécifiques de fraudes BEC.

Types de fraudes associées au Business Email Compromise

La fraude au président

Appelée aussi « CEO Fraud », elle consiste à usurper l'identité du dirigeant d'une entreprise dans le but d'effectuer des transactions financières non autorisées.

L'escroquerie aux faux fournisseurs

Dans ce cas, les cybercriminels se font passer pour des fournisseurs légitimes de l'entreprise victime afin d'induire en erreur les employés et obtenir des paiements ou informations sensibles.

Lire aussi :  Surveillance de masse : comprendre ses droits et se protéger

Ces formes de fraude ont un point commun : elles reposent sur une escroquerie bien ficelée. Décryptons maintenant une escroquerie BEC typique.

Analyse d'une escroquerie BEC typique et ses signaux d'alerte

Comment fonctionne une attaque BEC ?

Généralement, tout commence par une phase de reconnaissance où le cybercriminel recueille des informations sur la cible. Ensuite, il utilise cette pour élaborer un e-mail convaincant.

Signaux d'alerte

Certains signes peuvent indiquer une attaque BEC, comme des demandes inhabituelles de transferts financiers ou l'utilisation d'un langage qui semble décalé par rapport à celui du supposé expéditeur.

Une fois ces signaux identifiés, notre conseil est de mettre en place des stratégies de protection adéquates.

Stratégies avancées de protection contre les attaques par e-mail

Mise en place de mesures techniques

Cela comprend l'utilisation de logiciels antivirus, la mise en oeuvre d'un filtre anti- et la mise à jour régulière des systèmes informatiques pour se protéger contre les nouvelles menaces.

Formation du personnel

Il est crucial d'éduquer les employés sur les risques liés au BEC et comment détecter une tentative d'hameçonnage. On peut aussi envisager des simulations pour renforcer cette prévention.

Mise en place de simulations d'hameçonnage pour renforcer la prévention BEC

Pourquoi des simulations ?

Les simulations permettent aux employés de se familiariser avec les méthodes utilisées par les cybercriminels dans un environnement sûr. C'est une excellente manière d'apprendre à repérer les tentatives de phishing.

Pour aller plus loin dans la prévention, nous nous pencherons sur l'arnaque au président.

Prévenir l'arnaque au président : conseils et meilleures pratiques

Établir une procédure de validation

Il est recommandé de mettre en place des processus de validation pour les demandes financières importantes. Cela peut inclure la nécessité d'une approbation en personne ou par téléphone.

Lire aussi :  Sauvegarde sécurisée sur le cloud : meilleures pratiques pour smartphones

Rendre le personnel conscient de ce type d'escroquerie

Il est essentiel que les employés soient conscients de l'existence de la fraude au président et sachent comment réagir si une telle situation se présente.

Pour comprendre l'ampleur du problème, il convient d'examiner certains chiffres clés.

Les chiffres clés sur la montée des attaques BEC et leur impact sur les entreprises

d'entreprises victimes d'une attaque BEC en 2020 22 000 environ (source : fBI)
Pertes financières liées aux attaques BEC en 2020 $1, 8 milliard (source : fBI)
Pourcentage d'entreprises qui ont été victimes d'une attaque BEC plus d'une fois 9% (source : agari)

En prenant conscience de ces chiffres alarmants, nous comprenons mieux l'enjeu actuel autour du BEC.

Pour résumer, la compromission d'e-mails professionnels est un que tout doit prendre au sérieux. Les techniques des cybercriminels évoluent constamment, c'est pourquoi il est crucial de rester informé et préparé. En adoptant des mesures de protection avancées et en formant votre personnel, vous pourrez minimiser le risque d'attaque BEC et protéger votre entreprise contre cette menace numérique grandissante.

4.3/5 - (7 votes)

En tant que jeune média indépendant, secret-defense.org a besoin de votre aide. Soutenez-nous en nous suivant et en nous ajoutant à vos favoris sur Google News. Merci !

Suivez-nous sur Google News