Centrafrique : “Sangaris a rempli sa mission”

Publication: 31/10/2016

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a officiellement annoncé aujourd’hui à Bangui l’épilogue de l’opération française en Centrafrique. Seuls 350 militaires hexagonaux demeureront encore sur le territoire comme c’est le cas depuis le mois de juin.

Ces derniers occuperont une fonction de réserviste afin d’assister, le cas échéant, les 12 500 casques bleus de la Minusca (également appuyés par l’Union européenne) :

“La France n’abandonnera pas la Centrafrique, nous resterons très vigilants sur l’évolution de la situation et nous conserverons une capacité d’intervention avec un très court préavis grâce à un échelon local, aux unités de l’opération Barkhane ainsi qu’autres forces prépositionnées en Afrique”, a-t-il indiqué lors de la cérémonie de clôture au camp militaire de M’Poko.

Avant de souligner en grande pompe que les soldats français pouvaient se féliciter du devoir accompli : “Vous aviez trois missions : mettre fin au chaos, accompagner les forces internationales et permettre la tenue d’élections. Ces trois missions sont remplies, personne ne peut le contester.”

La situation locale, bien que toujours instable, s’est en effet grandement améliorée depuis le 5 décembre 2013 (date du début de Sangaris), une période où les violences étaient qualifiées de “pré-génocidaires”, comme l’indique Le Figaro.

L’armée de terre profitera quant à elle de ce retrait pour renforcer ses effectifs sur le sol français alors que la menace djihadiste s’avère toujours aussi pressante.

Enfin, autre élément important découlant de l’annonce du ministre : la réduction bienvenue pour le gouvernement Hollande de la facture liée aux opérations militaires extérieures (OPEX), estimée à 1,2 milliards d’euros en 2015.

Et pour cause, Paris est actuellement impliqué dans treize dossiers militaires importants à l’étranger (le Sahel, la Centrafrique, le Liban et le Moyen Orient avec une présence aérienne au dessus de l’Irak et de la Syrie).

Sources : Le Figaro et BFM

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article