Centrafrique : “Sangaris a rempli sa mission”

Publication: 31/10/2016

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a officiellement annoncé aujourd’hui à Bangui l’épilogue de l’opération française en Centrafrique. Seuls 350 militaires hexagonaux demeureront encore sur le territoire comme c’est le cas depuis le mois de juin.

Ces derniers occuperont une fonction de réserviste afin d’assister, le cas échéant, les 12 500 casques bleus de la Minusca (également appuyés par l’Union européenne) :

“La France n’abandonnera pas la Centrafrique, nous resterons très vigilants sur l’évolution de la situation et nous conserverons une capacité d’intervention avec un très court préavis grâce à un échelon local, aux unités de l’opération Barkhane ainsi qu’autres forces prépositionnées en Afrique”, a-t-il indiqué lors de la cérémonie de clôture au camp militaire de M’Poko.

Avant de souligner en grande pompe que les soldats français pouvaient se féliciter du devoir accompli : “Vous aviez trois missions : mettre fin au chaos, accompagner les forces internationales et permettre la tenue d’élections. Ces trois missions sont remplies, personne ne peut le contester.”

La situation locale, bien que toujours instable, s’est en effet grandement améliorée depuis le 5 décembre 2013 (date du début de Sangaris), une période où les violences étaient qualifiées de “pré-génocidaires”, comme l’indique Le Figaro.

L’armée de terre profitera quant à elle de ce retrait pour renforcer ses effectifs sur le sol français alors que la menace djihadiste s’avère toujours aussi pressante.

Enfin, autre élément important découlant de l’annonce du ministre : la réduction bienvenue pour le gouvernement Hollande de la facture liée aux opérations militaires extérieures (OPEX), estimée à 1,2 milliards d’euros en 2015.

Et pour cause, Paris est actuellement impliqué dans treize dossiers militaires importants à l’étranger (le Sahel, la Centrafrique, le Liban et le Moyen Orient avec une présence aérienne au dessus de l’Irak et de la Syrie).

Sources : Le Figaro et BFM

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Asie génère plus de 50% des demandes de brevets internationaux

D’après une étude publiée par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi), l’Asie se montre de plus en plus gourmande... Voir l'article

La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en... Voir l'article

Pologne : l’Etat va investir 44 Mds€ en matière d’armement

Face aux velléités militaires de Moscou – qui lorgne doucement mais sûrement sur la souveraineté des ex-Etats de l’Union soviétique –... Voir l'article

Menace russe : les Etats baltes obtiennent gain de cause auprès de l’OTAN

Selon une information officialisée par l’agence de presse chinoise, Xinhua, l’OTAN a inauguré vendredi 8 mars le siège de sa... Voir l'article

  • Urgent

    L’Asie génère plus de 50% des demandes de brevets internationaux

    D’après une étude publiée par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (Ompi), l’Asie se montre de plus en plus gourmande en matière de brevets. La... Voir l'article

    La Russie développe un drone sous-marin hyper-performant

    Moscou planche actuellement sur la construction d’un drone sous-marin capable de se mouvoir sur de très longues distances. Un test en mer Noire est d’ores et... Voir l'article

  • personnalites

    Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

    Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique... Voir l'article

    Arabie saoudite : Riyad nomme une femme ambassadrice aux USA

    Déstabilisé par l’affaire Khashoggi – qui a quelque peu refroidi l’axe diplomatique Riyad-Washington – Mohamed Ben Salman tente de calmer le jeu avec les Etats-Unis en annonçant la... Voir l'article

    Syrie : Lavrov fustige la politique américaine dans l’est de l’Euphrate

    Le ministère russe des Affaires étrangères s’inquiète des velléités américaines sur le sol syrien, notamment vis-à-vis des Kurdes. Et ne se prive pas de le... Voir l'article