À‰gypte : l’EI revendique le crash de l’A321 russe

Publication: 31/10/2015
Moscou met en doute la responsabilité de l'EI

Moscou met en doute la responsabilité de l’EI

La branche égyptienne de l’Etat Islamique a revendiqué, via twitter, la responsabilité du crash  du charter russe dans la péninsule du Sinaï. Moscou a précisé dans la foulée que cette information devait être prise avec des pincettes.

« Les soldats du califat ont réussi à faire tomber un avion russe dans la province du Sinaï transportant plus de 220 croisés qui ont tous été tués. » Le groupe terroriste déclare avoir agi en représailles à l’intervention russe en Syrie. Cependant, aucune preuve tangible n’a encore été avancée par l’EI. Le ministre des Transports russe, Maxime Sokolov, est rapidement monté au créneau en affirmant « que cette information ne pouvait être considérée comme exacte. »

Plusieurs experts militaires ont également souligné l’incertitude planant autour de cette revendication relate BFM. Ces derniers estiment que les insurgés de l’EI (présents dans la nord du Sinaï) ne disposent pas d’une force de frappe susceptible d’atteindre un avion situé à  30 000 pieds. Ils n’excluent toutefois pas l’hypothèse d’une bombe à bord ou d’un tir de roquette/missile alors que l’appareil perdait de l’altitude suite à une défaillance technique.

Source : Le Point et BFM

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019... Voir l'article

Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but :... Voir l'article

Interpol interloquée après la démission de son président chinois

L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre... Voir l'article

Quand les Émirats arabes unis utilisent un logiciel israélien pour espionner le Qatar

Selon le New York Times, les Émirats arabes unis auraient utilisé un logiciel espion israélien pour espionner — entre autres... Voir l'article

  • Urgent

    Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

    Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019 (22 au 25 janvier) ?... Voir l'article

    Gaza : Israël mène une opération commando contre le Hamas

    L’armée israélienne a organisé dimanche 11 novembre une opération commando au sein de la bande de Gaza. Le but : éliminer un responsable du Hamas.... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article