Syrie : le porte-parole de l’EI est mort

Le groupe djihadiste a annoncé la mort de son porte-parole, Abou Mohammed al-Adnani, qui aurait été tué dans la province d’Alep lors d’un raid aérien. L’EI n’a toutefois pas donné de précision sur les circonstances et la date de son décès.

La disparition de ce membre “éminent” de l’organisation a été évoquée en grande pompe dans un message relayé par son agence de propagande Amag : « Après un long voyage couronné de sacrifices, cheikh Abou Mohammed al-Adnani a rejoint les martyrs et les héros ayant défendu l’islam et combattu les ennemis de Dieu », était-il indiqué.

Cette information a été parallèlement confirmée par les Etats-Unis qui ont révélé que “la coalition internationale avait mené une frappe aérienne à al-Bab (nord-est d’Alep) destinée à atteindre un haut responsable de l’EI.”

Le porte-parole du Pentagone, Peter Cook, précisait toutefois dans la foulée que le résultat de cette opération était encore “en cours d’évaluation.”

Quoi qu’il en soit, il s’agit d’un nouveau coup dur porté à Daesh puisque qu’al-Adnani était également “le principal architecte des opérations extérieures de l’EI” a-t-il renchéri.

Avant de conclure : “Il a coordonné le mouvement des combattants de l’EI, encouragé directement les attaques par des loups solitaires sur des civils et des membres de l’armée, et activement recruté de nouveaux partisans.”

Pour rappel, Abou Mohammed al-Adnani était précédé d’une réputation peu flatteuse. L’homme était notamment connu pour ses nombreuses incitations au meurtre envers les ressortissants des pays membres de la coalition. Un appel constant qui trouva régulièrement écho auprès des partisans de l’EI.

Source : La Presse

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.