Une entreprise israélienne accusée d’avoir espionné un membre d’Amnesty

Publication: 31/07/2018

Le groupe israélien, NSO, spécialisé dans la cyber-surveillance militaire, est au centre d’une affaire dont il se serait bien passée. La structure est en effet accusée d’avoir espionné, via un logiciel espion, un membre de l’ONG, Amnesty International.

Selon le site I24 News, NSO est pourtant connu pour traiter principalement avec des agences de sécurité gouvernementales; à qui il vend “le spyware Pegasus qui permet aux pirates d’accéder aux données personnelles, d’écouter les appels téléphoniques. Mais aussi d’activer les caméras et de récolter les messages”.

Mais cette fois-ci, c’est bel et bien un membre d’une organisation non gouvernementale qui est visé, confirme le média. Ce dernier indique en effet que le téléphone de la victime a été infecté après avoir cliqué sur un lien reçu sur l’application smartphone, WhatsApp.

Pas un cas isolé

Il est d’ailleurs important de noter que le défenseur des droits de l’Homme, l’Emirati Ahmed Mansoor, aurait pu vivre pareille mésaventure il y a deux ans, mais le dissident avait tout de suite suspecté un leurre. Et avait immédiatement prévenu les autorités compétentes.

Quoi qu’il en soit, l’entreprise israélienne n’a pas perdu de temps pour se justifier en affirmant que son logiciel Pegasus était exclusivement utilisé en vue de la prévention du crime et du terrorisme. Avant de préciser que toute violation de cette politique allait être examinée et traitée.

Source : I24 News

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Économie ivoirienne : le FMI toujours optimiste

Les performances réalisées par la Côte d’Ivoire dans le cadre du programme appuyé par le FMI sont « solides », contrairement à... Voir l'article

Le pape disposé à se rendre en Corée du Nord

Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a récemment fait part au pape François du désir du leader du Nord, Kim Jong-un, d’attirer... Voir l'article

Vers la la fin des contrôles frontaliers à l’intérieur de l’espace Schengen ?

Le commissaire européen aux migrations, Dimitris Avramopoulos, a appelé les membres de l’UE à renoncer aux contrôles frontaliers à l’intérieur... Voir l'article

Japon : Uniqlo décuple l’automatisation de ses entrepôts

La société-mère de la marque nippone, Uniqlo, a officialisé vendredi 12 octobre un plan dantesque de modernisation de ses entrepôts au... Voir l'article

  • Urgent

    Économie ivoirienne : le FMI toujours optimiste

    Les performances réalisées par la Côte d’Ivoire dans le cadre du programme appuyé par le FMI sont « solides », contrairement à ce qu’affirme La Lettre du... Voir l'article

    Le pape disposé à se rendre en Corée du Nord

    Le président sud-coréen, Moon Jae-in, a récemment fait part au pape François du désir du leader du Nord, Kim Jong-un, d’attirer le souverain pontife sur ses... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Benjamin Netanyahou tente de recoller les morceaux avec la Russie

    Ce n’est pas un secret, les relations entre Tel Aviv et Moscou sont loin d’être au beau fixe depuis le 17 septembre dernier et le... Voir l'article

    Emmanuel Macron bientôt récompensé pour son action en faveur du climat

    Le président Macron recevra mercredi 26 septembre à l’ONU les prix de “Champion de la terre” et “d’ambassadeur du climat”… Au grand dam des ONG.... Voir l'article

    Dénucléarisation : Kim Jong-un peu pressé de répondre aux attentes de Washington

    Alors que le sommet de Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un a abouti le 12 juin dernier sur un accord de dénucléarisation complète de... Voir l'article