Une entreprise israélienne accusée d’avoir espionné un membre d’Amnesty

Publication: 31/07/2018

Le groupe israélien, NSO, spécialisé dans la cyber-surveillance militaire, est au centre d’une affaire dont il se serait bien passée. La structure est en effet accusée d’avoir espionné, via un logiciel espion, un membre de l’ONG, Amnesty International.

Selon le site I24 News, NSO est pourtant connu pour traiter principalement avec des agences de sécurité gouvernementales; à qui il vend “le spyware Pegasus qui permet aux pirates d’accéder aux données personnelles, d’écouter les appels téléphoniques. Mais aussi d’activer les caméras et de récolter les messages”.

Mais cette fois-ci, c’est bel et bien un membre d’une organisation non gouvernementale qui est visé, confirme le média. Ce dernier indique en effet que le téléphone de la victime a été infecté après avoir cliqué sur un lien reçu sur l’application smartphone, WhatsApp.

Pas un cas isolé

Il est d’ailleurs important de noter que le défenseur des droits de l’Homme, l’Emirati Ahmed Mansoor, aurait pu vivre pareille mésaventure il y a deux ans, mais le dissident avait tout de suite suspecté un leurre. Et avait immédiatement prévenu les autorités compétentes.

Quoi qu’il en soit, l’entreprise israélienne n’a pas perdu de temps pour se justifier en affirmant que son logiciel Pegasus était exclusivement utilisé en vue de la prévention du crime et du terrorisme. Avant de préciser que toute violation de cette politique allait être examinée et traitée.

Source : I24 News

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction... Voir l'article

Pékin agite la menace des terres rares

Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces... Voir l'article

L’Arabie saoudite investit dans l’industrie du jeu vidéo

Dépendante des cours du pétrole, dont elle est l’un des premiers producteurs du globe, l’Arabie saoudite diversifie ses sources d’investissements... Voir l'article

Internet au travail : focus sur les droits de l’employeurs et des salariés

Les entreprises ont tendance à aller trop loin dans la surveillance de leurs employés. Quid de l’utilisation de l’Internet par... Voir l'article

  • Urgent

    EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

    EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction d’un parc éolien en mer... Voir l'article

    Pékin agite la menace des terres rares

    Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces métaux stratégiques indispensables à l’industrie... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article