Crash du MH17 : le président ukrainien veut que justice soit faite pour les victimes

Publication: 31/07/2015

Petro Porochenko n’en démord pas, la justice devra être rendue dans le crash du Boeing MH17 détruit par les forces russes sur le sol ukrainien l’année dernière. Cependant, Moscou bloque une résolution de l’ONU destinée à mettre en place un tribunal spécial chargé d’enquêter sur cette tragédie.

La résolution a été soutenue par les À‰tats-Unis, la France ou encore la Grande-Bretagne qui accusent les rebelles séparatistes pro-russes d’avoir délibérément abattu l’avion par l’intermédiaire d’un missile (BUK surface air) fourni par Moscou ; des faits que la Russie nie en bloc. La Russie a exercé son droit de véto alors que onze des quinze membres du conseil de sécurité de l’ONU se sont prononcés en faveur de la résolution. Le président ukrainien a affiché son désir via Facebook de « ne pas baisser les bras, malgré une situation un peu fataliste. Il est de notre devoir de persévérer en l’honneur des victimes ainsi que leur famille. »

Plusieurs puissances occidentales ont fustigé le véto russe en précisant que rien n’empêcherait de faire la lumière sur cette affaire. C’est le cas de l’ambassadrice américaine aux Nations unies, Samantha Power : « Les Etats-Unis sont fermement convaincus que les auteurs de ce crime innommable ne peuvent pas rester impunis. » Le ministre des affaires étrangères ukrainien, Pavlo Klimkin, est allé encore plus loin en accusant frontalement la Russie : « Ce tribunal est la vérité. Si vous en avez peur, vous êtes certainement du mauvais côté de la barrière. »

Un rapport préliminaire publié aux Pays-Bas l’année dernière a précisé que l’avion n’avait pas fait l’objet de problèmes techniques, mais avait été frappé de plein fouet. Les experts mettent en cause un tir de missile.

Source : The Australian

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

A Sotchi, la Russie acte son grand retour en Afrique

La Russie tente de se réimplanter en Afrique où elle accuse plusieurs longueurs de retard sur les Chinois et les... Voir l'article

Piratage de WhatsApp : le groupe israélien, NSO, au centre d’une procèdure judiciaire

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi au printemps dernier une cyber-attaque... Voir l'article

La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés... Voir l'article

Un militaire russe abat huit autres soldats dans une base sibérienne

Moscou a confirmé vendredi 25 octobre qu’un drame s’était produit dans l’une de ses bases situées en Sibérie orientale. Un... Voir l'article

  • Urgent

    La “Fête des célibataires”, véritable mine d’or pour l’e-commerce chinois

    Si cette fête singulière au sein de l’Empire du Milieu est destinée à apporter du réconfort aux personnes seules tous les 11 novembre, elle n’en... Voir l'article

    Berlin annonce l’ouverture d’une nouvelle centrale de charbon

    Alors que l’Allemagne s’est engagée à abandonner le charbon en 2038 afin de se rapprocher des objectifs inhérents à l’Accord de Paris (2015), Berlin a... Voir l'article

  • personnalites

    La formation des cadres, enjeu de la guerre économique

    ENTRETIEN. Officier des troupes de marine détaché auprès des Royal Marines britannique, Raphaël Chauvancy est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux problématiques de puissance et... Voir l'article

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article