L’armée française met fin à l’opération Sangaris en Centrafrique

Publication: 31/03/2016

Paris va mettre fin en 2016 à la présence militaire française en Centrafrique a annoncé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Ce sont près de 900 hommes qui seront en conséquence réaffectés à la sécurité intérieure hexagonale.

La France était active depuis le 5 décembre 2013 sur ce territoire déchiré par la guerre civile. Cette action présentait également une note plus que salée, puisque celle-ci s’élevait à 149 millions d’euros rien que pour l’année 2015, révèle un rapport sénatorial.

Parallèlement, des troupes de plusieurs pays de l’ONU prendront le relais sur place. Pour rappel, l’armée française comptait jusqu’à 2500 hommes au plus fort de son intervention.

L’armée de terre profitera donc de ce retrait pour renforcer ses effectifs localement alors que la menace djihadiste devient de plus en plus prégnante dans l’Hexagone. Cependant, si l’opération Sentinelle mobilise aujourd’hui 10 000 hommes, ce chiffre est toutefois appelé à se réduire pour atteindre 7500 lorsque le risque lié au terrorisme sera “sous contrôle”.

Autre élément important découlant de l’annonce du ministre : la réduction bienvenue pour le gouvernement Hollande de la facture liée aux opérations militaires extérieures (OPEX), estimée à 1,2 milliards d’euros en 2015.

Paris est en effet impliqué sur treize dossiers militaires importants à l’étranger (le Sahel, la Centrafrique, le Liban et le Moyen Orient avec une présence aérienne au dessus de l’Irak et de la Syrie). A noter que le groupe aéronaval avec le porte-avion Charles de Gaulle a, lui, déjà quitté la Méditerranée orientale pour rejoindre Toulon.

Source : BFM

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format... Voir l'article

Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi... Voir l'article

Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième... Voir l'article

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

  • Urgent

    Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

    La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format classique de 32 équipes. Le... Voir l'article

    Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

    Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi de déserter le territoire depuis... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article