L’armée française met fin à l’opération Sangaris en Centrafrique

Publication: 31/03/2016

Paris va mettre fin en 2016 à la présence militaire française en Centrafrique a annoncé le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Ce sont près de 900 hommes qui seront en conséquence réaffectés à la sécurité intérieure hexagonale.

La France était active depuis le 5 décembre 2013 sur ce territoire déchiré par la guerre civile. Cette action présentait également une note plus que salée, puisque celle-ci s’élevait à 149 millions d’euros rien que pour l’année 2015, révèle un rapport sénatorial.

Parallèlement, des troupes de plusieurs pays de l’ONU prendront le relais sur place. Pour rappel, l’armée française comptait jusqu’à 2500 hommes au plus fort de son intervention.

L’armée de terre profitera donc de ce retrait pour renforcer ses effectifs localement alors que la menace djihadiste devient de plus en plus prégnante dans l’Hexagone. Cependant, si l’opération Sentinelle mobilise aujourd’hui 10 000 hommes, ce chiffre est toutefois appelé à se réduire pour atteindre 7500 lorsque le risque lié au terrorisme sera “sous contrôle”.

Autre élément important découlant de l’annonce du ministre : la réduction bienvenue pour le gouvernement Hollande de la facture liée aux opérations militaires extérieures (OPEX), estimée à 1,2 milliards d’euros en 2015.

Paris est en effet impliqué sur treize dossiers militaires importants à l’étranger (le Sahel, la Centrafrique, le Liban et le Moyen Orient avec une présence aérienne au dessus de l’Irak et de la Syrie). A noter que le groupe aéronaval avec le porte-avion Charles de Gaulle a, lui, déjà quitté la Méditerranée orientale pour rejoindre Toulon.

Source : BFM

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite... Voir l'article

Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article