La Russie va expulser de nombreux Nord-Coréens travaillant sur son territoire

Publication: 31/01/2018

Suite aux sanctions prises par le Conseil de sécurité de l’ONU face aux provocations nucléaires incessantes de Pyongyang, Moscou procédera d’ici fin 2019 à l’expulsion des immigrés nord-coréens travaillant sur son territoire.

Le régime de Kim-Jong-un a en effet été durement sanctionné par l’institution onusienne le 22 décembre dernier. Si ces restrictions votées à l’unanimité portent essentiellement sur un embargo pétrolier – l’or noir étant crucial pour le programme nucléaire et balistique de la dictature – une autre mesure cible les expatriés nord-coréens travaillant à l’étranger dans le but de permettre à leur pays d’origine d’engranger de nouvelles devises, indispensables dans les échanges commerciaux.

Ces derniers seront donc invités par les membres de la coalition internationale à regagner la “mère patrie” dans les deux ans à venir. Fait rarissime, la Russie ne s’est pas opposée à la décision du Conseil et procédera aux expulsions.

L’information a été confirmée mardi 30 janvier par Alexandre Matsegora. l’ambassadeur russe à l’ONU :

“Nous devrons nous soumettre à la décision du Conseil de sécurité et renvoyer tous les travailleurs en CDN d’ici fin 2019. Néanmoins, des dizaines de milliers de Nord-Coréens travaillent légalement dans notre pays”, a indiqué avec regret l’intéressé.

Source : Ouest France

Article connexe :  

Trump replace la Corée du Nord dans la liste des Etats soutenant le terrorisme

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

« Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse... Voir l'article

TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins... Voir l'article

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

  • Urgent

    « Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

    ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse le constat alarmant de trente... Voir l'article

    TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

    Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins naïve et plus offensive face... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article