La Russie va expulser de nombreux Nord-Coréens travaillant sur son territoire

Publication: 31/01/2018

Suite aux sanctions prises par le Conseil de sécurité de l’ONU face aux provocations nucléaires incessantes de Pyongyang, Moscou procédera d’ici fin 2019 à l’expulsion des immigrés nord-coréens travaillant sur son territoire.

Le régime de Kim-Jong-un a en effet été durement sanctionné par l’institution onusienne le 22 décembre dernier. Si ces restrictions votées à l’unanimité portent essentiellement sur un embargo pétrolier – l’or noir étant crucial pour le programme nucléaire et balistique de la dictature – une autre mesure cible les expatriés nord-coréens travaillant à l’étranger dans le but de permettre à leur pays d’origine d’engranger de nouvelles devises, indispensables dans les échanges commerciaux.

Ces derniers seront donc invités par les membres de la coalition internationale à regagner la “mère patrie” dans les deux ans à venir. Fait rarissime, la Russie ne s’est pas opposée à la décision du Conseil et procédera aux expulsions.

L’information a été confirmée mardi 30 janvier par Alexandre Matsegora. l’ambassadeur russe à l’ONU :

“Nous devrons nous soumettre à la décision du Conseil de sécurité et renvoyer tous les travailleurs en CDN d’ici fin 2019. Néanmoins, des dizaines de milliers de Nord-Coréens travaillent légalement dans notre pays”, a indiqué avec regret l’intéressé.

Source : Ouest France

Article connexe :  

Trump replace la Corée du Nord dans la liste des Etats soutenant le terrorisme

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

Chine : Pékin lorgne toujours plus sur le marché de l’or

Très actif, le géant asiatique pourrait rapidement obtenir la plus grande réserve d’or de la planète, devant la Russie. Selon... Voir l'article

  • Urgent

    Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

    Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son travail de sape contre le... Voir l'article

    Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

    Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une audience toujours plus élevée; le... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

    Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le nom de sa formation politique... Voir l'article