Burundi : l’Union Africaine n’interviendra pas sans l’accord du gouvernement

Alors que le pays est actuellement le théâtre de conflits intérieurs majeurs, le représentant spécial de l’Union Africaine au Burundi, Ibrahima Fall, a déclaré que l’Organisation n’interviendrait pas militairement sans l’accord de Bujumbura.

« Il y a eu, je pense, une mauvaise communication. Il n’a jamais été de l’intention de l’Union africaine de déployer une mission au Burundi sans le consentement des autorités burundaises. Cela est inimaginable » a-t-il souligné lors d’un entretien diffusé sur Radio France International.

Cependant cette procédure a peu de chance d’aboutir car le président burundais, Pierre Nkurunziza, est farouchement opposé à l’envoi de troupes extérieures sur son territoire qu’il juge “insurrectionnelle”. I.Fall a toutefois précisé que les chefs d’Etat du continent auraient le dernier mot. Une décision sera prise en ce sens, ce jour, lors d’un sommet diplomatique à Addis Abeba.

Pour rappel, le président rwandais, Paul Kagame avait dénoncé en novembre dernier le massacre des Burundais par leurs propres dirigeants et appelé le gouvernement local à “la retenue”.

Source : Romandie

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.