Covid 19 : Gazprom annonce des pertes record au 3ème trimestre

Le géant russe, Gazprom, fait logiquement les frais de la pandémie et annonce des pertes nettes de 2,7 milliards d’euros entre les mois de juillet et septembre 2020.

Dans un communiqué relayé par le site Connaissances des Energies, le groupe confirme que « les résultats du troisième trimestre (découlent) d’une baisse simultanée des prix du gaz, de la demande de (l’hydrocarbure) et de la valeur du rouble par rapport aux devises occidentales.

Par ailleurs, Gazprom précise que « les recettes tirées des ventes de gaz à l’Europe et à la Turquie (l’essentiel des bénéfices) avaient baissé de 40% de janvier à septembre 2020 par rapport à la même période en 2019. Cette évolution (correspondant) à la baisse des prix moyens du gaz de plus d’un tiers ainsi qu’à la baisse de 10% du volume de gaz vendu sur un an ».

Dans les faits, le premier semestre affichait déjà un bénéfice net en chute libre, divisé par 25 sur un an, avec des pertes, suivies d’une reprise et d’un retour dans le vert au deuxième trimestre.

A lire aussi : Les reconfinements ne font pas les affaires du pétrole

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.