Le départ des salariés : une menace informatique pour les entreprises ?

Les départs de salariés peuvent être la cause de lourds soucis pour leur ex-employeur. Et pour cause, ces derniers bénéficient parfois toujours d’un accès à certaines applications de l’entreprise qui a omis de supprimer leur(s) compte(s). Et cela, plusieurs années après. Une véritable mine d’or en somme pour les hackers.

Laissés à l’abandon, ces comptes n’enregistrent donc plus de mises à jour et constituent de facto une porte d’entrée privilégiée pour les cyberattaques, souligne Le Monde. « Cela engendre une vulnérabilité pour l’entreprise. Utilisés pour usurper une identité, ils permettent d’avoir accès à des données, et le plus souvent, de les subtiliser à des fins d’intelligence économique », confirme ainsi auprès du média, Frans Imbert-Vier, PDG du spécialiste Ubcom.

Dans les faits, cette situation ubuesque permet aux pirates de paralyser le système informatique de leurs victimes et de demander des rançons afin qu’elles puissent « relancer la machine ». Une situation intenable qui a déjà conduit bon nombre de structures à mettre la clé sous la porte.

Pour information, une étude menée par Ivanti démontre que « plus de la moitié des professionnels de l’IT connaissent au moins une personne qui a toujours accès aux applications et données de son ancien employeur ».

A bon entendeur…

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.