USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système permettant aux enfants nés sur le territoire de parents étrangers (clandestins ou non) d’obtenir la nationalité US.

Selon l’Obs, qui relaie l’information, Donald Trump n’a pas mâché ses mots au cours d’une interview accordée très récemment sur la Chaîne HBO : “Nous sommes le seul pays au monde dans lequel une personne peut venir, avoir un bébé, et le bébé devient immédiatement citoyen des Etats-Unis… Avec tous les avantages que cela représente. C’est ridicule. Ridicule. Et il faut que ça s’arrête“, a-t-il ainsi estimé.

Pour autant, le chemin législatif risque d’être particulièrement ardu pour que la requête de la Maison Blanche fasse mouche. Et pour cause, le 14 ème amendement de la Constitution précise que “toute personne née ou naturalisée aux Etats-Unis, et soumise à leur juridiction, est citoyen des Etats-Unis et de l’Etat dans lequel elle réside”.

Face à cet obstacle de choix, l’ex-magnat de l’immobilier (qui ne peut pas modifier arbitrairement la Constitution) se dit pourtant confiant en clamant haut et fort qu’un décret présidentiel suffira à faire pencher la balance en sa faveur. Et cela, en modifiant le sens même du texte. Ainsi, le passage portant sur “les personnes (…) soumises à la juridiction des Etats-Unis” fera alors uniquement référence aux citoyens et possesseurs d’une carte verte.

Affaire à suivre….

Source : L’Obs

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.