Irak : les Etats-Unis ferment leur consulat à Bassorah

Publication: 30/09/2018

Arguant que son personnel diplomatique présent au consulat de la ville irakienne de Bassorah n’était plus en sécurité, Washington a décidé de fermer l’institution jusqu’à nouvel ordre.

La nouvelle a été officialisée vendredi 29 septembre par le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo. La Maison Blanche affirme en effet que la menace de Téhéran, ainsi que les milices agissant sous pavillon “perse”, se font de plus en plus pressantes sur les sites diplomatiques US, particulièrement en Irak.

L’accusation est d’autant plus prononcée que tout “incident” sera directement associé à l’Iran, confirme Pompeo. Ce dernier déclarant dans la foulée que cette décision fait suite à de récentes attaques à la roquette dirigées contre le consulat de Bassorah.

“J’ai précisé que l’Iran devait comprendre que les Etats-Unis réagiraient rapidement et de manière appropriée à ce genre d’attaques”, a-t-il précisé dans un communiqué Avant d’ajouter que “les menaces contre les intérêts américains en Irak étaient en augmentation et de plus en plus ciblées”.

Pour rappel, les rapports entre les autorités américaines et iraniennes sont particulièrement électriques. Notamment depuis août dernier et le rétablissement par Washington de sanctions économiques à l’égard de Téhéran… Accusé de soutenir le président syrien, Bachar el-Assad, les rebelles Houthis au Yémen, le Hamas à Gaza, ou encore le Hezbollah libanais.

Source : Challenges

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

« Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse... Voir l'article

TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins... Voir l'article

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

  • Urgent

    « Pour préserver notre indépendance économique, reconstruisons une politique industrielle »

    ENTRETIEN – Dans La France vendue à la découpe (éditions de l’Artilleur/Toucan), une enquête qui fera date, Laurent Izard dresse le constat alarmant de trente... Voir l'article

    TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

    Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins naïve et plus offensive face... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article