Brésil/Rio : l’armée met fin à une semaine d’occupation d’une favela

Publication: 30/09/2017

L’armée brésilienne occupait depuis le 23 septembre la plus grande favela de Rio afin de mettre à mal les nombreux heurts armés qui terrorisaient les habitants.

Les forces de sécurité ont quitté les lieux ce vendredi une fois la tâche accomplie. L’armée devait en effet soutenir la police locale dont la mission était de traquer les membres de gangs rivaux qui s’affrontent pour le contrôle du trafic de drogue.

Le ministre de la Défense brésilien n’a pas manqué dans la foulée de saluer ces résultats concluants :

“Vendredi, nous vivions une situation de guerre. Désormais, la situation est stabilisée puisque les cours ont repris dans les écoles, les commerces ont rouvert. Néanmoins, a-t-il prévenu, “les militaires pourraient être redéployés à tout moment si nécessaire.”

Un problème insoluble ?

La fuite vers une autre favela de Rogério Avelino da Silva (Rogério 157), aurait poussé le gouvernement a repensé géographiquement les opérations, indique par ailleurs le site Boursorama.

Selon cette même source, “Rogério 157 a pris les commandes du trafic de drogue local après l’arrestation en 2011 d’Antonio Bonfim Lopes, dit Nem, dont il était le garde du corps. Incarcéré dans une prison de haute sécurité de Rondonia (nord du pays), au sud de l’Amazonie, Nem serait parvenu à donner des ordres à des comparses pour renverser la faction de son successeur.”

Source : Boursorama 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article