Safran Identity & Security : Advent devance Gemalto !

Publication: 30/09/2016

Le fonds d’investissement US, Advent, associé au Français Oberthur Technologies, a été choisi par Safran pour la vente de sa branche sécurité, Morpho. Le leader mondial de la carte à puces, Gemalto, essuie par la même occasion un échec cuisant.

Cet épilogue était dans l’air du temps depuis le mois de juillet et une information révélée par Le Monde. Le tandem franco-américain avait en effet la préférence de Safran afin que sa filiale biométrie reste sous pavillon hexagonal.

Advent s’effacera ainsi à moyen terme pour que Oberthur Technologies fusionne avec Morpho, accouchant par conséquence du numéro 1 de l’identification et de la sécurité dont le chiffre d’affaires dépassera 2,8 milliards d’euros.

L’Américain, qui était également soutenu par BPI France, a su convaincre parallèlement Paris, et cela pour plusieurs raisons, relève La Tribune.

Le prix d’une part, 2,42 milliards d’euros (l’offre la plus intéressante, surpassant les autres d’environ 100 millions €).

Philippe Petitcolin, le PDG de Safran, doit sans doute se frotter les mains lui qui n’espérait pas atteindre un tel montant lors des négociations. Et pour cause, le groupe avait déjà cédé Morpho Detection (détection d’explosifs) au britannique Smiths Group en avril dernier pour 630 millions d’euros !

Le timing, d’autre part. Si Gemalto avait été choisi, il aurait dû soumettre cette opération “à une assemblée générale avec les risques que cela pouvait comporter. Ce n’est pas le cas évidemment d’Advent.”

Troisième argument de taille, l’Américain a très vite annoncé qu’il conserverait l’équipe de direction de la filiale sécurité de Safran s’il remportait la mise. Gemalto “leur a en revanche envoyé un message inquiétant en expliquant que les meilleurs resteraient…” Un manque de transparence qui a considérablement agacé P.Petitcolin.

Dernière subtilité et pas des moindres, les produits de Gemalto et de Morpho étant trop proches, la fusion aurait donc accouché d’une position dominante susceptible de déplaire aux autorités anti-trust. Oberthur n’est quant à lui pas soumis à cette problématique avec seulement “quelques sujets de redondance en Europe.”

Pour rappel, outre Gemalto et le duo Advent-Oberthur Technologies, trois autres repreneurs s’étaient manifestés sur ce dossier : il s’agissait des fonds Bain Capital-Ardian (USA-France), KKR (USA) et CVC (Luxembourg).

Sources : Le Monde et La Tribune

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

Le Danemark va créer des îles éoliennes pour booster sa production d’énergie verte

Le but : se doter d’une capacité d’énergie offshore de 10 GW supplémentaire à même d’assurer les besoins en électricité... Voir l'article

  • Urgent

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

  • personnalites

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article

    Chine : un chercheur emprisonné pour avoir créé des jumelles génétiquement modifiées

    Pour avoir bravé les principes éthiques les plus fondamentaux du monde scientifique, He Jiankui, chercheur à la Southern University of Technology de Shenzhen, a écopé... Voir l'article