Safran Identity & Security : Advent devance Gemalto !

Publication: 30/09/2016

Le fonds d’investissement US, Advent, associé au Français Oberthur Technologies, a été choisi par Safran pour la vente de sa branche sécurité, Morpho. Le leader mondial de la carte à puces, Gemalto, essuie par la même occasion un échec cuisant.

Cet épilogue était dans l’air du temps depuis le mois de juillet et une information révélée par Le Monde. Le tandem franco-américain avait en effet la préférence de Safran afin que sa filiale biométrie reste sous pavillon hexagonal.

Advent s’effacera ainsi à moyen terme pour que Oberthur Technologies fusionne avec Morpho, accouchant par conséquence du numéro 1 de l’identification et de la sécurité dont le chiffre d’affaires dépassera 2,8 milliards d’euros.

L’Américain, qui était également soutenu par BPI France, a su convaincre parallèlement Paris, et cela pour plusieurs raisons, relève La Tribune.

Le prix d’une part, 2,42 milliards d’euros (l’offre la plus intéressante, surpassant les autres d’environ 100 millions €).

Philippe Petitcolin, le PDG de Safran, doit sans doute se frotter les mains lui qui n’espérait pas atteindre un tel montant lors des négociations. Et pour cause, le groupe avait déjà cédé Morpho Detection (détection d’explosifs) au britannique Smiths Group en avril dernier pour 630 millions d’euros !

Le timing, d’autre part. Si Gemalto avait été choisi, il aurait dû soumettre cette opération “à une assemblée générale avec les risques que cela pouvait comporter. Ce n’est pas le cas évidemment d’Advent.”

Troisième argument de taille, l’Américain a très vite annoncé qu’il conserverait l’équipe de direction de la filiale sécurité de Safran s’il remportait la mise. Gemalto “leur a en revanche envoyé un message inquiétant en expliquant que les meilleurs resteraient…” Un manque de transparence qui a considérablement agacé P.Petitcolin.

Dernière subtilité et pas des moindres, les produits de Gemalto et de Morpho étant trop proches, la fusion aurait donc accouché d’une position dominante susceptible de déplaire aux autorités anti-trust. Oberthur n’est quant à lui pas soumis à cette problématique avec seulement “quelques sujets de redondance en Europe.”

Pour rappel, outre Gemalto et le duo Advent-Oberthur Technologies, trois autres repreneurs s’étaient manifestés sur ce dossier : il s’agissait des fonds Bain Capital-Ardian (USA-France), KKR (USA) et CVC (Luxembourg).

Sources : Le Monde et La Tribune

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article