USA : suspension du programme de formation des rebelles syriens

Publication: 30/09/2015
Bilan plus que mitigé pour Washington

Bilan plus que mitigé pour Washington

Le gouvernement américain n’est pas satisfait du programme de formation des rebelles syriens appelés à lutter contre l’Etat Islamique. En cause, la dernière opération qui a tourné au fiasco selon Washington.

75 combattants syriens, initialement formés dans la capitale turque Ankara par l’armée américaine, avaient pu rejoindre la province d’Alep, le 20 septembre, afin de renforcer des groupes rebelles locaux soutenus par les Etats-Unis.

Cependant, le convoi a été attaqué dès son entrée dans le pays par le groupe terroriste Al-Nosra, branche d’Al-Qaïda. Selon un membre de l’organisation, Abu Fahd al-Tunisi, un grand nombre de munitions et d’armes de moyen calibre ainsi que plusieurs véhicules tout-terrain auraient été récupérées par les djihadistes. L’US Army a annoncé dans la foulée que certains avaient été tués ou capturés et d’autres avaient pu s’enfuir.

D’après le général Lloyd Austin du commandement central de l’armée, seuls quatre ou cinq hommes sur les cent qui ont suivi le programme seraient encore actifs. Washington a donc précisé que le projet était placé entre parenthèses pour le moment, et le recrutement sur le terrain interrompu.

Source : Le Nouvel Obs

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Rafale : la France passe une commande de 2 Mds €

La ministre des Armées, Françoise Parly, a officialisé lundi une commande de deux milliards d’euros entre l’Etat français et Dassault... Voir l'article

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

La Norvège abaisse sa production de pétrole pour 2019

Le premier producteur de pétrole du Vieux Continent a décidé d’abaisser sa production pour 2019, à l’image de l’Arabie saoudite... Voir l'article

  • Urgent

    Rafale : la France passe une commande de 2 Mds €

    La ministre des Armées, Françoise Parly, a officialisé lundi une commande de deux milliards d’euros entre l’Etat français et Dassault Aviation portant sur des Rafale... Voir l'article

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article