Algérie : la purge continue à la DRS

Abdelaziz Bouteflika entend reprend le controle sur le Renseignement
Abdelaziz Bouteflika entend reprend le contrôle sur le Renseignement

Le gouvernement algérien entend poursuivre « la purge » au sein des services de renseignement (DRS) afin d’en avoir un total contrôle. Le général à la retraite, Hocine Benhadid est la dernière « victime » en date de ces mesures.

Selon El Watan, l’homme a été incarcéré pour avoir critiquer l’À‰tat-major lors d’une interview pour une radio locale. Cette arrestation fait suite au « limogeage », le 13 septembre, de l’ex-patron des services de renseignements algérien, le général Toufik et à l’emprisonnement d’un proche de ce dernier le 27 août, le général Hassan.

Le média relatait fin août que l’ex-leader du Scorat (Service de coordination opérationnelle et de renseignement antiterroriste), le général Hassan,  avait été emprisonné dans une prison de Blida proche d’Alger.

Quant au Général Toufik, un communiqué de la présidence annonçait mi-septembre « son admission à la retraite ». Cette personnalité éminente des services secrets locaux en avait été le dirigeant pendant 25 ans et était considéré comme l’un des « faiseurs de Roi » par son influence extrêmement importante dans le pays.

Source : El Watan

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.