France : l’armée souhaite sécuriser ses sites de munitions

Publication: 30/07/2015

Suite au vol massif d’explosifs survenu début juillet sur le site militaire de Miramas (Bouches-du-Rhône), le ministère de la Défense a annoncé la création, dès 2016, de dépôts plus modernes.

L’armée française n’a pas tardé à réagir en déployant un plan d’urgence afin de  renforcer la protection  des sites militaires sensibles. Les centres renfermant des munitions et explosifs sont plus explicitement visés. Les systèmes de sécurité déjà en place vont être modernisés et une centaine de soldats supplémentaires seront affectés à la protection d’une dizaine de sites majeurs. Pour rappel, 76 détonateurs, dix pains de plastic, 66 bouchons-allumeurs et 40 corps de grenades avaient été dérobés au dépôt du Service interarmées de Miramas suite au découpage de barbelés entourant la zone. En effet, un trou subsistait dans le grillage mais n’avait jamais été réparé par les autorités du centre, arguant que le processus administratif dans ce genre de cas était long et complexe.

Selon des sources officielles proches du Ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, le vol fait l’objet d’un « constat accablant mettant en avant les failles d’une organisation collective largement perfectible. » Et ce n’est pas tout : « Des sanctions vont être prises à l’encontre de deux ou quatre personnes par le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées » ont-elles précisé.

Source : France Soir

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses... Voir l'article

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se... Voir l'article

Tentative de coup d’État au Qatar en 1996, les nouvelles révélations d’un ancien gradé français

L’ancien chef du GIGN a révélé de nouveaux éléments dans l’affaire du coup d’État avorté contre le précédent émir du... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article