France : l’armée souhaite sécuriser ses sites de munitions

Publication: 30/07/2015

Suite au vol massif d’explosifs survenu début juillet sur le site militaire de Miramas (Bouches-du-Rhône), le ministère de la Défense a annoncé la création, dès 2016, de dépôts plus modernes.

L’armée française n’a pas tardé à réagir en déployant un plan d’urgence afin de  renforcer la protection  des sites militaires sensibles. Les centres renfermant des munitions et explosifs sont plus explicitement visés. Les systèmes de sécurité déjà en place vont être modernisés et une centaine de soldats supplémentaires seront affectés à la protection d’une dizaine de sites majeurs. Pour rappel, 76 détonateurs, dix pains de plastic, 66 bouchons-allumeurs et 40 corps de grenades avaient été dérobés au dépôt du Service interarmées de Miramas suite au découpage de barbelés entourant la zone. En effet, un trou subsistait dans le grillage mais n’avait jamais été réparé par les autorités du centre, arguant que le processus administratif dans ce genre de cas était long et complexe.

Selon des sources officielles proches du Ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, le vol fait l’objet d’un « constat accablant mettant en avant les failles d’une organisation collective largement perfectible. » Et ce n’est pas tout : « Des sanctions vont être prises à l’encontre de deux ou quatre personnes par le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées » ont-elles précisé.

Source : France Soir

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi... Voir l'article

L’application WhatsApp encore frappée par les hackers

La très populaire application de messagerie, WhatsApp (1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde), a subi récemment une cyber-attaque majeure. Une... Voir l'article

L’Arabie saoudite dénonce un sabotage sur deux de ses pétroliers en mer d’Oman

Deux pétroliers saoudiens ont subi d’importants dégâts dimanche 12 mai au large des Emirats arabes unis, confirme Riyad, qui appelle... Voir l'article

La Chine veut multiplier ses bases militaires à l’étranger

Après avoir installé sa première base militaire étrangère à Djibouti en août 2017, Washington a laissé entendre que Pékin comptait... Voir l'article

  • Urgent

    Mondial 2022 au Qatar : les tensions dans le golfe Persique s’opposent au nouveau format

    La Fifa a confirmé mercredi 22 mai que la plus célèbre compétition du ballon rond restera en 2022 au format classique de 32 équipes. Le... Voir l'article

    Vers un système de protection internationale pour les réfugiés vénézuéliens ?

    Ecoeurés par l’inexorable crise économique et politique que traverse le géant sud-américain, plus de 3 millions de Vénézuéliens ont choisi de déserter le territoire depuis... Voir l'article

  • personnalites

    Emmanuel Macron ne souhaite pas suivre Washington sur le dossier Huawei

    Alors que Washington a blacklisté les équipements du groupe chinois, Huawei, pour la construction de ses réseaux mobiles de cinquième génération (5G) – tout en... Voir l'article

    Libye : Emmanuel Macron exige un cessez-le-feu sans condition

    Le président français a rencontré mercredi 8 mai le le chef du gouvernement d’Union nationale libyen (GNA) reconnu par l’ONU, Fayez el-Sarraj, afin de faire... Voir l'article

    Des élections législatives incertaines au Bénin

    Le Bénin de Patrice Talon traverse une crise politique sans précédent. Pour la première fois depuis trente ans, l’opposition béninoise ne présentera aucune liste aux... Voir l'article