France : l’armée souhaite sécuriser ses sites de munitions

Publication: 30/07/2015

Suite au vol massif d’explosifs survenu début juillet sur le site militaire de Miramas (Bouches-du-Rhône), le ministère de la Défense a annoncé la création, dès 2016, de dépôts plus modernes.

L’armée française n’a pas tardé à réagir en déployant un plan d’urgence afin de  renforcer la protection  des sites militaires sensibles. Les centres renfermant des munitions et explosifs sont plus explicitement visés. Les systèmes de sécurité déjà en place vont être modernisés et une centaine de soldats supplémentaires seront affectés à la protection d’une dizaine de sites majeurs. Pour rappel, 76 détonateurs, dix pains de plastic, 66 bouchons-allumeurs et 40 corps de grenades avaient été dérobés au dépôt du Service interarmées de Miramas suite au découpage de barbelés entourant la zone. En effet, un trou subsistait dans le grillage mais n’avait jamais été réparé par les autorités du centre, arguant que le processus administratif dans ce genre de cas était long et complexe.

Selon des sources officielles proches du Ministre de la Défense, Jean-Yves le Drian, le vol fait l’objet d’un « constat accablant mettant en avant les failles d’une organisation collective largement perfectible. » Et ce n’est pas tout : « Des sanctions vont être prises à l’encontre de deux ou quatre personnes par le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées » ont-elles précisé.

Source : France Soir

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article