Après 20 ans de conflit militaire, l’Ethiopie et l’Érythrée pourraient assainir leurs relations

Publication: 30/06/2018

L’indépendance de l’Érythrée, obtenue en 1993, a créé des remous géopolitiques regrettables, c’est un fait, puisqu’elle a privé Addis-Abeba d’un accès direct à la Mer Rouge. Fatalement, cette perte économique nourrit depuis des tensions sanglantes entre les deux camps. Toutefois, la récente arrivée au pouvoir du Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, serait sur le point de redistribuer les cartes dans cet épineux dossier.

Ce dernier souhaite en effet que les deux gouvernements mettent fin aux tensions militaires qui animent la problématique de la démarcation frontalière depuis plus de 20 ans. Une réconciliation qui passe avant tout par la mise en oeuvre rapide de l’accord de paix d’Alger, signé en 2000 et chapeauté par les Nations unies.

Ce projet est d’ailleurs en bonne voie car une délégation érythréenne – composée notamment du ministre des Affaires étrangères, Osman Saleh, et du conseiller spécial du président Afeworki – a conclu jeudi 28 juin une visite historique, et surtout constructive, de trois jours dans la capitale éthiopienne.

1998-2000 : une période macabre

Pour rappel, la période 1998-2000 a débouché sur un véritable drame fratricide. Pas moins de 80 000 personnes ont ainsi fait les frais de cette divergence frontalière.

Mais ce n’est pas tout, l’Éthiopie et l’Érythrée positionnent depuis le début du siècle de nombreux soldats le long de leur frontière respective qui s’étend sur 1000 kilomètres. Cette « guerre froide » a d’ailleurs menacé d’exploser à nouveau en 2016, laissant craindre de nombreux massacres.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

248 études offrent un regard plus incisif sur l’impact de l’HCQ sur le traitement du Covid-19

Alors que des traitements peu coûteux tels que l’hydroxychloroquine + azithromycine ou encore l’ivermectine sont pour le moment totalement ignorés... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article