Afghanistan : Kaboul théâtre d’un nouvel attentat meurtrier contre la police

Publication: 30/06/2016

Un convoi de jeunes recrues policières a été pris pour cible par des terroristes à Kaboul, ce jeudi 30 juin. Le bilan provisoire s’élève à 27 morts et plus de quarante blessés indiquent les autorités locales.

“Nous avons 27 martyrs parmi les policiers dans une double explosion contre le convoi de cadets vers 11 h ce matin dans le quartier Company de Kaboul”, a annoncé livide un responsable du ministère de l’Intérieur.

Les déflagrations auraient frappé de plein fouet les véhicules qui ramenaient les recrues à l’académie de police de Wardak, à l’ouest de la ville. “Mais leur nature reste toutefois encore à définir”, a-t-il précisé dans la foulée.

Le Chef de la police de la capitale afghane a révélé de son côté que l’opération avait été orchestrée via des attaques-suicides qui n’aurait ciblé qu’un seul bus.

Cette terrible tragédie a parallèlement était revendiquée par les talibans. Leur porte-parole, Zabihullah Mujahid, ne s’est d’ailleurs pas privé de surligner que l’organisation était l’auteure du décès de nombreuses personnes ainsi que de la blessure de dizaines d’autres.

Les forces de sécurité de Kaboul subissent ainsi une nouvelle attaque meurtrière après celle perpétrée le 1er février dernier (toujours par les talibans) contre un commissariat de la cité, et cela à une heure de forte affluence. Le groupe djihadiste avait justifié cet attentat en raison des liens étroits entretenus par les autorités locales avec les Américains.

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article