Armement : l’Occident à la peine, pas la Russie

Publication: 29/12/2015
Malgré une légère récession, l'industrie de l'armement reste très prospère

Malgré une légère récession, l’industrie de l’armement reste très prospère

Bien que les fabricants d’armement occidentaux continuent de truster les premières places des groupes les plus puissants du marché, ces derniers présentent toutefois un chiffre d’affaires en recul d’1,5% en 2014. Ce n’est pas le cas de la Russie qui affiche une santé resplendissante avec une explosion de près de 50% de ses ventes, souligne la récente étude de l’Institut de recherche sur la paix internationale de Stockholm (Sipri).

Si le chiffre d’affaires des 100 premiers fabricants de la planète est en repli pour la quatrième année consécutive, il n’y a encore rien d’alarmant, puisqu’il atteint la confortable barre des 411 Mds $ en 2014, soit plus de cent fois le budget annuel des opérations de maintien de la paix de l’ONU. Les Etats-Unis et l’Europe  se partagent 80% du gâteau, mais leurs ventes en valeur accusent une baisse de 3,2 points par rapport à l’année précédente, souligne le Parisien.

Les 36 entreprises représentant le reste du monde enregistrent également des résultats plus que probants avec une hausse de 25% de leurs revenus. La Holding russe, Almaz-Anteï, n’y est pas étrangère puisqu’elle se place au 11ème rang avec un chiffre d’affaires de 8,8 Mds $, très loin derrière le leader mondial, l’américain Lockheed Martin (37,5 Mds $) !

Pour rappel, Almaz-Anteï produit le missile BUK qui fut mis en cause dans la destruction du Boeing 777 de la Malaysia Airlines dans le ciel ukrainien en juillet 2014.

Source : Le Parisien

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

Le coronavirus pourrait largement perturber le pèlerinage de La Mecque

Le gouvernement saoudien a annoncé lundi 2 mars un premier cas de coronavirus dans le royaume. En conséquence, Riyad va... Voir l'article

Le Liban prêt à se tourner vers le commerce du cannabis thérapeutique

Face au succès rencontré par le cannabis thérapeutique dans le monde, et particulièrement en Amérique du Nord, le Liban envisage... Voir l'article

L’or va-t-elle poursuivre son embellie en 2020 après un bon cru 2019 ?

Avec une croissance de 400% en 20 ans et de 19% en 2019, le cour de l’or connait une progression... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article