Uber persona non grata à Londres

Publication: 29/11/2019

La municipalité londonienne a décidé de ne pas renouveler la licence du géant des VTC qui expirait lundi 25 novembre à minuit. L’autorité des transports de la capitale (TFL) sanctionne ainsi les nombreuses défaillances constatées sur la plateforme Uber.

Selon Le Monde, la structure “relève notamment une faille dans l’application qui permet à des conducteurs sans permis d’installer leur photo sur les comptes d’autres conducteurs, ce qui s’est produit au moins sur 14 000 trajets ces derniers mois. Dans la même veine, la TFL fait valoir qu’une autre défaillance de la plate-forme permet à des conducteurs sans permis ou suspendus de créer des comptes Uber actifs”.

Sans surprise, la TFL a tiré à boulets rouges sur ces manquements particulièrement dommageables pour la clientèle : “Il est inacceptable qu’Uber permette à des passagers d’emprunter des véhicules dont les conducteurs sont potentiellement sans permis et sans assurance”, souligne ainsi le communiqué de la structure. Une prise de position immédiatement appuyée par le maire de la ville, Sadiq Khan.

Dans les faits, la TFL attend plus du mastodonte californien qui avait pourtant montré patte blanche ces dernières semaines en permettant par exemple aux usagers d’entrer en contact avec les services d’urgence via l’application.

Pour information, Uber a fait appel de cette décision.

A suivre donc…

A lire aussi :

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Après son départ de Syrie, Washington applique un dispositif “anti-Damas”

Désormais peu présents sur le territoire syrien, les Etats-Unis ne veulent pas s’offrir un nouveau camouflet sur les droits de... Voir l'article

Le départ des salariés : une menace informatique pour les entreprises ?

Les départs de salariés peuvent être la cause de lourds soucis pour leur ex-employeur. Et pour cause, ces derniers bénéficient... Voir l'article

Sans accompagnement juridique solide, une start-up court à sa perte

Nicolas Ivaldi, dirigeant du cabinet niçois, EY Ventury, est revenu pour La Tribune sur la nécessité d’intégrer au plus vite... Voir l'article

La bataille de l’or bleu entre Le Caire et Addis-Adeba décisive pour l’Egypte

L’imposant barrage éthiopien de la Renaissance sur le Nil Bleu, achevé à 70%, pourrait à terme durement impacter les ressources... Voir l'article

  • Urgent

    Après son départ de Syrie, Washington applique un dispositif “anti-Damas”

    Désormais peu présents sur le territoire syrien, les Etats-Unis ne veulent pas s’offrir un nouveau camouflet sur les droits de l’Homme après l’épineux dossier opposant... Voir l'article

    Le départ des salariés : une menace informatique pour les entreprises ?

    Les départs de salariés peuvent être la cause de lourds soucis pour leur ex-employeur. Et pour cause, ces derniers bénéficient parfois toujours d’un accès à... Voir l'article

  • personnalites

    Turquie : l’interminable chasse aux sorcières gülenistes

    L’agence de presse officielle Anatolie annonce que la justice turque a ordonné le placement en détention de 133 militaires. Ces derniers sont soupçonnés d’être liés... Voir l'article

    Japon : Shinzo Abe obtient le record de longévité en tant que Premier ministre

    Shinzo Abe dépasse ainsi ce mercredi 20 novembre Taro Katsura, trois fois Premier ministre de l’Archipel entre 1901 et 1913. L’intéressé atteint désormais 2287 jours... Voir l'article

    Bénin : le vrai-faux dialogue politique de Patrice Talon

    Le chef de l’Etat a initié un dialogue politique afin de sortir le pays de la crise née du dernier scrutin législatif, qui s’est tenu... Voir l'article