Israël : “L’accord nucléaire avec l’Iran est derrière nous” estime Moshe Yaalon

Publication: 29/10/2015
Tel-Aviv ne s'oppose plus à l'accord nucléaire iranien

Tel Aviv ne s’oppose plus à l’accord nucléaire iranien

Le ministre de la Defense israélien, Moshe Yaalon, a annoncé lors d’une conférence de presse à Washington que le désaccord avec les Etats-Unis sur l’accord nucléaire iranien n’avait plus lieu d’être.

« L’accord avec l’Iran est derrière nous. Nous devons à présent regarder vers l’avenir » a-t-il précisé. Le chef du Pentagone américain, Ash Carter, a parallèlement tenu à rassurer Tel Aviv sur le bien-fondé de cet accord : « Il reste toujours une source d’incertitude et de risque, cependant l’Iran doit s’y conformer ou faire face à une menace militaire des À‰tats-Unis. »

M.Yalon a souligné que l’accord était susceptible de geler le programme nucléaire de Téhéran pendant quinze ans. Toutefois, ce dernier a estimé que la menace iranienne était en mesure de renaître aussitôt ce délai passé : « Nous allons à nouveau avoir affaire à un Iran doté d’un armement nucléaire. Et nous devons être prêts. »

Pour rappel, le Parlement iranien a approuvé, le 14 octobre dernier, l’accord sur le nucléaire conclu en juillet dernier entre Téhéran et le G5+1 (À‰tats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne). Le vote était intervenu après un débat féroce entre les députés. La motion pour approuver l’accord sur le nucléaire avait ainsi été adoptée avec 161 voix pour, 59 contre et 13 abstentions. Ce dernier avait été largement salué comme un triomphe diplomatique en Occident. Cependant, Israël s’y était fermement opposé par la voix de son Premier ministre, Benjamin Netanyahou.

Source : Time of Israel et The Australian

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction... Voir l'article

Pékin agite la menace des terres rares

Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces... Voir l'article

L’Arabie saoudite investit dans l’industrie du jeu vidéo

Dépendante des cours du pétrole, dont elle est l’un des premiers producteurs du globe, l’Arabie saoudite diversifie ses sources d’investissements... Voir l'article

Internet au travail : focus sur les droits de l’employeurs et des salariés

Les entreprises ont tendance à aller trop loin dans la surveillance de leurs employés. Quid de l’utilisation de l’Internet par... Voir l'article

  • Urgent

    EDF officialise un projet d’un parc éolien offshore en mer du Calvados

    EDF Renouvelables et le producteur européen d’énergies vertes, WPD, ont annoncé le 22 février dernier le lancement de la construction d’un parc éolien en mer... Voir l'article

    Pékin agite la menace des terres rares

    Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces métaux stratégiques indispensables à l’industrie... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article