Israël : “L’accord nucléaire avec l’Iran est derrière nous” estime Moshe Yaalon

Publication: 29/10/2015
Tel-Aviv ne s'oppose plus à l'accord nucléaire iranien

Tel Aviv ne s’oppose plus à l’accord nucléaire iranien

Le ministre de la Defense israélien, Moshe Yaalon, a annoncé lors d’une conférence de presse à Washington que le désaccord avec les Etats-Unis sur l’accord nucléaire iranien n’avait plus lieu d’être.

« L’accord avec l’Iran est derrière nous. Nous devons à présent regarder vers l’avenir » a-t-il précisé. Le chef du Pentagone américain, Ash Carter, a parallèlement tenu à rassurer Tel Aviv sur le bien-fondé de cet accord : « Il reste toujours une source d’incertitude et de risque, cependant l’Iran doit s’y conformer ou faire face à une menace militaire des À‰tats-Unis. »

M.Yalon a souligné que l’accord était susceptible de geler le programme nucléaire de Téhéran pendant quinze ans. Toutefois, ce dernier a estimé que la menace iranienne était en mesure de renaître aussitôt ce délai passé : « Nous allons à nouveau avoir affaire à un Iran doté d’un armement nucléaire. Et nous devons être prêts. »

Pour rappel, le Parlement iranien a approuvé, le 14 octobre dernier, l’accord sur le nucléaire conclu en juillet dernier entre Téhéran et le G5+1 (À‰tats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni et Allemagne). Le vote était intervenu après un débat féroce entre les députés. La motion pour approuver l’accord sur le nucléaire avait ainsi été adoptée avec 161 voix pour, 59 contre et 13 abstentions. Ce dernier avait été largement salué comme un triomphe diplomatique en Occident. Cependant, Israël s’y était fermement opposé par la voix de son Premier ministre, Benjamin Netanyahou.

Source : Time of Israel et The Australian

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article