Airbus : un radar anti-drone en développement

La France prend très au sérieux la menace des drones
La France prend très au sérieux la menace des drones

Le gouvernement français souhaite mettre en place un système neutralisant les drones survolant les lieux sensibles du pays, et a lancé un appel d’offres en ce sens. La division « Defence and Space » d’Airbus, qui a annoncé le développement d’un radar anti-drone lors du salon de la Défense et de la Sécurité de Londres, s’est positionnée sur le dossier.

La France a fait l’objet récemment de nombreux survols illégaux de drones (68 entre septembre 2014 et mars 2015), à l’image du dépôt du Service interarmées de Miramas au mois de juillet. Le parquet de Marseille avait été saisi de l’enquête pour vol avec effraction commis en bande organisée et introduction frauduleuse dans une enceinte militaire.

Le système mis au point par le géant de l’aéronautique serait en mesure « de neutraliser la menace dans un rayon de 5 à 10 km autour du site sensible grâce à un radar et une caméra infrarouge » précise Michel Polacco, expert aéronautique et défense de France Info. Ce dernier rajoute que « l’ordinateur prend le contrôle du drone et le contraint à se poser en toute sécurité. ». Le processus permettra également « de remonter jusqu’à l’utilisateur du drone et ainsi de le sanctionner », conclut-il.

Le système est prévu par Airbus pour le deuxième semestre 2016, mais son prix n’a pas encore filtré.

Source : Les Echos

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.