Emmanuel Macron dresse les objectifs diplomatiques de son quinquennat

Publication: 29/08/2017

Le président de la République annoncera mardi 29 août les grands axes de sa politique étrangère. Et cela, devant près de 200 ambassadeurs hexagonaux. 

Séance studieuse aujourd’hui à l’Elysée pour les ambassadeurs français. Ces derniers assisteront au discours d’Emmanuel Macron qui donnera le tempo de ses projets diplomatiques.

Les quatre premiers mois de son quinquennat ont navigué entre deux eaux, alternant louanges et polémiques. Et Le Point n’a pas manqué de relever les temps forts et faibles de ce début de mandat :

Ses premiers pas ont en effet d’abord séduit :“E.Macron a été accueilli avec chaleur au sein d’une Union européenne déstabilisée par le Brexit. Puis salué pour avoir ostensiblement défié l’Américain Donald Trump en lui broyant la main ou le Russe Vladimir Poutine en l’interpellant publiquement sur les droits de l’homme.” 

Avant de se ternir quelque peu sur le dossier du droit du travail polonais où son arrogance a été décriée par Varsovie.

Le média, qui se fait écho de l’ancien ambassadeur, Michel Duclos, confirme pourtant que “grâce à lui, la France est de nouveau audible”, bien que le futur n’augure pas forcément une réelle confirmation :

“Macron a bien réussi son entrée sur la scène internationale en termes de style. Et en diplomatie, le style c’est important. Cela sera-t-il suivi d’effet ? C’est autre chose”, tempère l’intéressé.

Une aura européenne à peaufiner

Et pour cause, l’ex-ministre de l’Economie souhaite reprendre du poids au sein de l’UE. Pour cela, il devra se porter garant de la réussite des réformes internes françaises… Tout en surfant sur la légitimité du couple franco-allemand :

“Tous les Européens, à commencer par Berlin, regardent ce que fait Macron sur le Code du travail. Mais aussi sur les objectifs de réduction du déficit. Je dirais qu’il y a à Bruxelles une observation bienveillante”, poursuit ainsi Pierre Vimont, du centre de réflexion, Carnegie Europe.

Thomas Gomart,  le directeur de l’IFRI, se veut quand à lui plus critique en préférant surligner la relation difficile qu’entretient Paris avec Rome. Que ce soit sur la question migratoire (crise libyenne) ou sur les enjeux industriels et navals.

Pour autant, le média considère que la défense farouche de l’Accord de Paris (COP 21) outre-Atlantique fait office de réussite majeure dans le jeune bilan du président Macron.

Source : Le Point 

 

 

 

 

 

Publié par

réagir à cet article

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.



Dans la même catégorie

Mali : les nouveaux avions de chasse d’IBK seraient inutilisables (Exclusif)

Le 11 juillet dernier, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), réceptionnait sur la Base Aérienne 101 de Sénou, quatre... View Article

Paquet à dix euros : les fabricants de tabac, grands gagnants grâce au commerce parallèle

Le passage au paquet à dix euros d’ici 2020 était censé protéger les fumeurs et enrayer la consommation de cigarettes.... View Article

Boycott au Maroc : initiative populaire ou cabale politique ?

Depuis près de trois mois, un large mouvement de boycott de certains produits de base s’est répandu à travers le... View Article

Dénucléarisation : la Corée du Nord s’offusque des exigences américaines

La visite samedi à Pyongyang du Secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, devait logiquement surfer sur l’accord de dénucléarisation complète de la... View Article

  • Urgent

    Mali : les nouveaux avions de chasse d’IBK seraient inutilisables (Exclusif)

    Le 11 juillet dernier, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), réceptionnait sur la Base Aérienne 101 de Sénou, quatre aéronefs de type Super-Tucano en... View Article

    Paquet à dix euros : les fabricants de tabac, grands gagnants grâce au commerce parallèle

    Le passage au paquet à dix euros d’ici 2020 était censé protéger les fumeurs et enrayer la consommation de cigarettes. En réalité, le coût économique... View Article

  • personnalites

    Mali : les nouveaux avions de chasse d’IBK seraient inutilisables (Exclusif)

    Le 11 juillet dernier, le président malien, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), réceptionnait sur la Base Aérienne 101 de Sénou, quatre aéronefs de type Super-Tucano en... View Article

    Conflit israélo-palestinien : le prince William évoque la Palestine en tant que pays

    Au lendemain d’une visite à Jérusalem où il s’est entretenu avec le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, le prince William a poursuivi son périple régional mercredi... View Article

    Donald Trump obtient gain de cause pour son décret anti-immigration

    Le locataire de la Maison Blanche a remporté une âpre bataille politico-judiciaire mardi 26 juin avec la validation par la Cour suprême du “Muslim ban”.... View Article