Syrie : le Front al-Nosra prend de la distance avec Al-Qaïda

Publication: 29/07/2016

La branche syrienne d’Al-Qaïda (environ 8000 hommes) a annoncé une rupture tactique avec la “maison mère” afin de mettre fin à la distinction établie par la coalition entre l’organisation et les rebelles locaux. Le groupe se nommera désormais “Front Fateh al-Cham” ou “Conquête de la Syrie” en arabe.

“Nous avons décidé d’arrêter d’opérer sous le nom du Front al-Nosra et de recréer un nouveau groupe qui n’aura aucun lien avec des parties étrangères”, a annoncé jeudi 28 juillet son chef, Abou Mohammad al-Jolani.

Avant de préciser que cette manœuvre visait à “protéger la révolution syrienne et à faire ôter les prétextes avancés par la communauté internationale” qui a intégré cette faction dans la liste des groupes terroristes.

Concrètement, le Front, proche des rebelles au contraire de l’EI, souhaite se prémunir contre une éventuelle action militaire russo-américaine, souligne La Presse, qui indique toutefois que cette décision ne signifie pas pour autant une rupture idéologique avec Al-Qaïda.

Le média canadien s’appuie sur des propos tenus par le général Joe Votel qui dirige le commandement militaire américain au Moyen-Orient : “Ces organisations sont extraordinairement rusées, extraordinairement flexibles. Elles peuvent peut-être ajouter une branche à l’arbre, la rendre un peu différente, mais cette branche trouve son origine dans une idéologie et une approche fondamentale. Au centre de tout ça, c’est toujours Al-Qaïda“, a-t-il martelé.

Pour rappel, Washington et Moscou ont trouvé un accord la semaine dernière pour mener une lutte commune contre al-Nosra et l’EI, ce qui a certainement motivé le changement stratégique d’Abou Mohammad al-Jolani.

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article