Syrie : le Front al-Nosra prend de la distance avec Al-Qaïda

Publication: 29/07/2016

La branche syrienne d’Al-Qaïda (environ 8000 hommes) a annoncé une rupture tactique avec la “maison mère” afin de mettre fin à la distinction établie par la coalition entre l’organisation et les rebelles locaux. Le groupe se nommera désormais “Front Fateh al-Cham” ou “Conquête de la Syrie” en arabe.

“Nous avons décidé d’arrêter d’opérer sous le nom du Front al-Nosra et de recréer un nouveau groupe qui n’aura aucun lien avec des parties étrangères”, a annoncé jeudi 28 juillet son chef, Abou Mohammad al-Jolani.

Avant de préciser que cette manœuvre visait à “protéger la révolution syrienne et à faire ôter les prétextes avancés par la communauté internationale” qui a intégré cette faction dans la liste des groupes terroristes.

Concrètement, le Front, proche des rebelles au contraire de l’EI, souhaite se prémunir contre une éventuelle action militaire russo-américaine, souligne La Presse, qui indique toutefois que cette décision ne signifie pas pour autant une rupture idéologique avec Al-Qaïda.

Le média canadien s’appuie sur des propos tenus par le général Joe Votel qui dirige le commandement militaire américain au Moyen-Orient : “Ces organisations sont extraordinairement rusées, extraordinairement flexibles. Elles peuvent peut-être ajouter une branche à l’arbre, la rendre un peu différente, mais cette branche trouve son origine dans une idéologie et une approche fondamentale. Au centre de tout ça, c’est toujours Al-Qaïda“, a-t-il martelé.

Pour rappel, Washington et Moscou ont trouvé un accord la semaine dernière pour mener une lutte commune contre al-Nosra et l’EI, ce qui a certainement motivé le changement stratégique d’Abou Mohammad al-Jolani.

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article