Syrie : le Front al-Nosra prend de la distance avec Al-Qaïda

Publication: 29/07/2016

La branche syrienne d’Al-Qaïda (environ 8000 hommes) a annoncé une rupture tactique avec la “maison mère” afin de mettre fin à la distinction établie par la coalition entre l’organisation et les rebelles locaux. Le groupe se nommera désormais “Front Fateh al-Cham” ou “Conquête de la Syrie” en arabe.

“Nous avons décidé d’arrêter d’opérer sous le nom du Front al-Nosra et de recréer un nouveau groupe qui n’aura aucun lien avec des parties étrangères”, a annoncé jeudi 28 juillet son chef, Abou Mohammad al-Jolani.

Avant de préciser que cette manœuvre visait à “protéger la révolution syrienne et à faire ôter les prétextes avancés par la communauté internationale” qui a intégré cette faction dans la liste des groupes terroristes.

Concrètement, le Front, proche des rebelles au contraire de l’EI, souhaite se prémunir contre une éventuelle action militaire russo-américaine, souligne La Presse, qui indique toutefois que cette décision ne signifie pas pour autant une rupture idéologique avec Al-Qaïda.

Le média canadien s’appuie sur des propos tenus par le général Joe Votel qui dirige le commandement militaire américain au Moyen-Orient : “Ces organisations sont extraordinairement rusées, extraordinairement flexibles. Elles peuvent peut-être ajouter une branche à l’arbre, la rendre un peu différente, mais cette branche trouve son origine dans une idéologie et une approche fondamentale. Au centre de tout ça, c’est toujours Al-Qaïda“, a-t-il martelé.

Pour rappel, Washington et Moscou ont trouvé un accord la semaine dernière pour mener une lutte commune contre al-Nosra et l’EI, ce qui a certainement motivé le changement stratégique d’Abou Mohammad al-Jolani.

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus... Voir l'article

L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de... Voir l'article

Somalie : Washington annonce la mort du numéro 2 de l’EI

Très présent sur le sol somalien depuis la réouverture de son ambassade à Mogadiscio en décembre dernier, Washington poursuit son... Voir l'article

Satellites : Facebook compte lancer son propre réseau dès 2019

Facebook compte lancer en 2019 son propre réseau satellitaire en basse altitude, intitulé Athéna. Et cela, afin de capter une... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article