Syrie : le Front al-Nosra prend de la distance avec Al-Qaïda

Publication: 29/07/2016

La branche syrienne d’Al-Qaïda (environ 8000 hommes) a annoncé une rupture tactique avec la “maison mère” afin de mettre fin à la distinction établie par la coalition entre l’organisation et les rebelles locaux. Le groupe se nommera désormais “Front Fateh al-Cham” ou “Conquête de la Syrie” en arabe.

“Nous avons décidé d’arrêter d’opérer sous le nom du Front al-Nosra et de recréer un nouveau groupe qui n’aura aucun lien avec des parties étrangères”, a annoncé jeudi 28 juillet son chef, Abou Mohammad al-Jolani.

Avant de préciser que cette manœuvre visait à “protéger la révolution syrienne et à faire ôter les prétextes avancés par la communauté internationale” qui a intégré cette faction dans la liste des groupes terroristes.

Concrètement, le Front, proche des rebelles au contraire de l’EI, souhaite se prémunir contre une éventuelle action militaire russo-américaine, souligne La Presse, qui indique toutefois que cette décision ne signifie pas pour autant une rupture idéologique avec Al-Qaïda.

Le média canadien s’appuie sur des propos tenus par le général Joe Votel qui dirige le commandement militaire américain au Moyen-Orient : “Ces organisations sont extraordinairement rusées, extraordinairement flexibles. Elles peuvent peut-être ajouter une branche à l’arbre, la rendre un peu différente, mais cette branche trouve son origine dans une idéologie et une approche fondamentale. Au centre de tout ça, c’est toujours Al-Qaïda“, a-t-il martelé.

Pour rappel, Washington et Moscou ont trouvé un accord la semaine dernière pour mener une lutte commune contre al-Nosra et l’EI, ce qui a certainement motivé le changement stratégique d’Abou Mohammad al-Jolani.

Source : La Presse

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre... Voir l'article

Smartphones : après Huawei, Apple à nouveau dépassé par un concurrent chinois

Désormais, l’iPhone de la marque à la pomme est la quatrième référence du marché mondial de smartphones avec 35,3 millions... Voir l'article

Les Saoudiennes autorisées à quitter le territoire de leur propre chef

Riyad a annoncé jeudi 1er août que les Saoudiennes de plus de 21 ans pourront prochainement quitter le territoire sans... Voir l'article

  • Urgent

    Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

    Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition dans la région de la... Voir l'article

    Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

    Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre sur les futures échéances politiques... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article