Brésil : annulation d’un contrat avec l’Ukraine sur des tirs commerciaux de fusée

Publication: 29/07/2015

La collaboration entre les deux pays avait été étrennée en octobre 2003 par la création d’une entreprise commune, Alcantara Cyclone Space. Le partenariat prévoyait le lancement du premier Cyclone-4 depuis le centre spatial brésilien d’Alcantara en 2013.

« Le projet a pris du plomb dans l’aile car le Brésil n’a pas réussi à honorer ses engagements financiers tandis que Kiev n’a pas respecté les modalités techniques de l’accord » précise l’expert de l’industrie spatiale et militaire brésilien, Nelson During. Le projet a donc fini par stagner. Autre raison invoquée par le spécialiste, le changement d’orientation de la politique brésilienne en matière de coopération spatiale internationale : « Un lanceur VLS a explosé en août 2003 sur la base d’Alcantara, un accident ayant entraîné la mort de 21 personnes parmi le personnel technique. »

La résiliation du contrat engendrerait pour le géant sud-américain « 10 ans de pertes spatiales et de conséquences politiques fâcheuses avec l’Ukraine » rajoute M.During. Un autre protagoniste pourrait cependant s’inviter à la table des négociations : « La Russie prépare le lancement d’une base au Brésil. Le projet a été présenté en avril dernier au salon international LAAD Défense et sécurité de Rio de Janeiro et aurait convaincu le Gouvernement » conclut l’expert.

Source : Sputnik France

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Conflit russo-ukrainien : le Canada allié de choix pour Kiev

En visite mardi à Toronto, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a reçu le soutien inconditionnel du Premier ministre canadien, Justin... Voir l'article

La Chine médiatrice dans le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne ?

Après deux jours de visite à Pyongyang (20 et 21 juin), le président chinois, Xi Jinping, a laissé entendre que... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article