Brésil : annulation d’un contrat avec l’Ukraine sur des tirs commerciaux de fusée

Publication: 29/07/2015

La collaboration entre les deux pays avait été étrennée en octobre 2003 par la création d’une entreprise commune, Alcantara Cyclone Space. Le partenariat prévoyait le lancement du premier Cyclone-4 depuis le centre spatial brésilien d’Alcantara en 2013.

« Le projet a pris du plomb dans l’aile car le Brésil n’a pas réussi à honorer ses engagements financiers tandis que Kiev n’a pas respecté les modalités techniques de l’accord » précise l’expert de l’industrie spatiale et militaire brésilien, Nelson During. Le projet a donc fini par stagner. Autre raison invoquée par le spécialiste, le changement d’orientation de la politique brésilienne en matière de coopération spatiale internationale : « Un lanceur VLS a explosé en août 2003 sur la base d’Alcantara, un accident ayant entraîné la mort de 21 personnes parmi le personnel technique. »

La résiliation du contrat engendrerait pour le géant sud-américain « 10 ans de pertes spatiales et de conséquences politiques fâcheuses avec l’Ukraine » rajoute M.During. Un autre protagoniste pourrait cependant s’inviter à la table des négociations : « La Russie prépare le lancement d’une base au Brésil. Le projet a été présenté en avril dernier au salon international LAAD Défense et sécurité de Rio de Janeiro et aurait convaincu le Gouvernement » conclut l’expert.

Source : Sputnik France

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration... Voir l'article

Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec... Voir l'article

Amazon et “Big Pharma” ouvrent un laboratoire de recherche en Israël

L’Autorité israélienne de l’Innovation a officialisé une juteuse coopération avec Amazon Web Services, mais aussi plusieurs mastodontes du secteur pharmaceutique... Voir l'article

  • Urgent

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Facebook fait main basse sur les données des utilisateurs de WhatsApp

    À partir du 8 février prochain, les utilisateurs de WhatsApp, propriété de Facebook, auront l’obligation de partager leurs données avec les autres entités du groupe... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article

    Syrie : Bachar el-Assad appelle les réfugiés à rentrer au bercail

    Alors que le président syrien a retrouvé une certaine autorité sur le sol syrien dévasté et divisé entre forces locales, russes, iraniennes, kurdes ou encore... Voir l'article