Turquie : l’EI suspecté d’être l’auteur du massacre de l’aéroport d’Istanbul

Publication: 29/06/2016

Alors que l’aéroport d’Istanbul a été le théâtre mardi 28 juin d’une effroyable tuerie orchestrée par trois kamikazes (41 morts et 239 blessés : bilan réactualisé), le gouvernement turc a laissé entendre que l’À‰tat Islamique serait fortement suspecté sur ce dossier.

“Les premiers indices montrent que chacun des trois kamikazes s’est fait exploser après avoir ouvert le feu”, a indiqué le Premier ministre, Binali Yildirim, lors d’un point presse tenu par les autorités locales. Si l’attentat n’a pas encore été revendiqué, ce dernier a toutefois ajouté que de nombreux indices crédibiliseraient la piste menant vers l’organisation djihadiste Daesh.

Les policiers en faction à l’entrée de l’aéroport ont en effet tiré sur les assaillants juste avant qu’ils atteignent les contrôles de sécurité du terminal des arrivées et ceux-ci ont riposté en actionnant leurs charges explosives, rapporte l’Obs. Ce nouvel épisode sanglant présente ainsi des similitudes importantes avec les attaques perpétrées à l’aéroport belge de Zaventem, le 22 mars dernier.

Les milices kurdes, souvent pointées du doigt par le Président Recep Erdogan, ne sont quant à elles pas mises en cause à ce stade des investigations. Le fondateur du Parti de la justice et du développement s’est contenté d’une simple conclusion laconique, condamnant une manœuvre destinée à “déstabiliser la Turquie en faisant couler le sang des innocents.”

Source : L’Obs

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays,... Voir l'article

Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes... Voir l'article

Nuages noirs sur Chine rouge

Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les... Voir l'article

Syrie : Washington retire ses troupes au Nord et laisse les forces kurdes à la merci d’Ankara

Si Donald Trump avait indiqué au moins de janvier dernier que le retrait des forces US du nord-est de la... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : les forces kurdes trouvent un accord avec Damas pour contrer l’offensive d’Ankara

    Alors que la déferlante turque s’abat actuellement sur les forces armées kurdes de Syrie (FDS) positionnées au nord du pays, le régime de Bachar al-Assad... Voir l'article

    Le charbon est loin d’avoir dit son dernier mot

    Alors que le charbon, largement stigmatisé lors de la Cop 21 parisienne, fait partie des énergies fossiles les plus polluantes de la planète, force est... Voir l'article

  • personnalites

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article

    Alstom, scandale d’Etat ?

    Les modalités et les ramifications de la vente d’Alstom Energie à son concurrent américain General Electric plongent l’observateur dans un océan d’incompréhension. La justice française... Voir l'article

    Le Maroc, entre tradition et progrès

    ENTRETIEN. Géopolitologue et islamologue, Charles Saint-Prot est un des meilleurs spécialistes français du Maroc. A l’occasion des vingt ans de règne du roi Mohammed VI,... Voir l'article