Vers une stabilisation du marché pétrolier en 2019 ?

Publication: 29/05/2019

Le recul des stocks mondiaux d’or noir couplé à la stabilisation de la demande mondiale devrait permettre au marché pétrolier de s’équilibrer lors ce cru 2019.

L’information a été officialisée lundi par le ministre koweïtien du Pétrole, Khaled al Fadhel. L’intéressé a toutefois précisé que les tensions commerciales toujours plus prégnantes au sein de l’axe Washington-Pékin, et la hausse de la production US de gaz de schiste, étaient de nature à contrarier cette prévision à court terme. Un postulat également lié aux possibles sanctions de l’oncle Sam planant sur Caracas, tout comme l’instabilité politiques régnant actuellement en Libye.

“Ces perspectives incertaines font qu’il est difficile pour l’OPEP et ses alliés d’avoir une vision claire de l’évolution de l’offre au second semestre. (En conséquence),  il est trop tôt pour dire si les producteurs étendront au-delà du mois du juin leurs objectifs actuels en matière de pompage (…) (Sachant) que l’impact de la décision annoncée récemment par le gouvernement américain de ne pas prolonger les exemptions accordés à de gros acheteurs de brut iranien ne se fait pas encore sentir.” (Khaled al Fadhel)

Comme le rappelle le site Easy Bourse, l’organisation et ses alliés ont décidé au mois de décembre dernier de réduire l’offre mondiale d’1,2 million de barils par jour. Dans les faits, l’OPEP a convenu de réduire sa production de 800 mille barils par jour (bpj), tandis que ses alliés non membres de l’OPEP, dont la Russie, ont accepté de réduire celle-ci de 400 milles bpj.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les chaines de production mises sous tension par la flambée du prix des matières premières

Les prix des matières premières connaissent une hausse exponentielle depuis le début de l’année 2021. Après une chute mondiale en... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article