Malgré les sanctions imposées par l’UE à la Russie, Moscou et Athènes se rapprochent

Publication: 29/05/2016

Alors que l’Union européenne doit se prononcer le mois prochain sur la prorogation ou non des sanctions imposées à Moscou dans la foulée du conflit ukrainien, Athènes entreprend parallèlement un rapprochement économique avec la Russie, sans pour autant “se mouiller”.

Vladimir Poutine avait à cette fin poser les contours du renforcement d’une telle coopération avec la Grèce dans la presse hellénique, jeudi 26 mai, en marge de sa première visite bilatérale en plus d’un an dans ce pays : “Les relations entre l’UE et la Russie ne connaissent pas de problème qui ne puisse être résolu. “

Et pour cause, si le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, avouait dans le même temps n’avoir pas l’intention de se dissocier du vote général de l’Union sur la prolongation des sanctions, ce dernier a toutefois condamné “le cercle vicieux actuel de sanctions, de militarisation et de rhétorique de guerre froide” en vigueur, avant d’indiquer que son pays “pouvait jouer le rôle de pont d’amitié et de coopération entre la Russie et l’UE, et entre la Russie et l’Otan.”

De là à entrouvrir la porte d’une alliance économique entre les deux nations, il n’y a qu’un pas, franchi vendredi 27 mai par la signature “d’un gros paquet d’accords” selon les propos tenus par Vladimir Poutine, portant notamment sur la coopération énergétique et la promotion du tourisme russe en Grèce.

Le président russe a également évoqué l’intérêt de Moscou pour la privatisation des chemins de fer grecs et du port de Thessalonique, lui permettant le cas échéant, de concurrencer l’ogre chinois “qui est en train de s’acheter un véritable collier de perles de ports européens, dont celui du Pirée”, souligne Ioannis Mazis, professeur de géopolitique à l’Université nationale d’Athènes.

Quant à A.Tsipras, il a invoqué de son côté l’irrémédiable besoin d’investissement dont la Grèce a besoin pour valider un rapprochement que l’UE pourrait néanmoins voir d’un mauvais œil : “Ces appels d’offres ne se heurtent pas à des obstacles artificiels ou des approches phobiques et seront traités équitablement” a-t-il martelé.

Source : Le Quotidien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

L’Indonésie veut le Rafale

Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36... Voir l'article

Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes... Voir l'article

Les chaines de production mises sous tension par la flambée du prix des matières premières

Les prix des matières premières connaissent une hausse exponentielle depuis le début de l’année 2021. Après une chute mondiale en... Voir l'article

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

  • Urgent

    L’Indonésie veut le Rafale

    Après moults annonces contradictoires, l’Indonésie a franchi un pas décisif en signant un « contrat initial » portant sur l’achat de 36 Rafale à la France. Mais... Voir l'article

    Le trouble jeu de Moscou au Tchad et en RCA

    Ils ne seraient officiellement que 535. Mais des sources diplomatiques évoquent plutôt le chiffre de 1 700 « mercenaires russes », présents à Bangui, la... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article