GB : 5000 manifestants protestent contre le projet de frappes britanniques en Syrie

Publication: 28/11/2015
Le Royaume-Uni va-t-il étendre ses frappes à la Syrie ?

Le Royaume-Uni va-t-il étendre ses frappes à la Syrie ?

Alors que le Parlement britannique devrait se prononcer prochainement sur l’extension à la Syrie des bombardements contre l’EI que la Royal Air Force mène actuellement en Irak, plusieurs milliers de personnes se sont réunies devant Downing Street pour faire valoir leur désapprobation.

Cependant, cette manifestation semble être un semi-échec, puisqu’en 2003 la foule dépassait le million lorsque l’opinion publique s’opposait fermement à l’intervention britannique en Irak décidée par le Premier ministre travailliste de l’époque, Tony Blair.

Une représentante de Stop the War, association à l’origine du rassemblement, s’est exprimée avec virulence et appelle à la raison les autorités locales : « Les bombes ne peuvent pas être la bonne réponse à la terrible tragédie de Paris. Nous disons aux députés, particulièrement à ceux du Labour, de ne pas refaire la même erreur que lors de l’intervention en Irak. »

A noter, que la manifestation intervient au lendemain de l’appel lancé par François Hollande aux députés britanniques pour qu’ils approuvent les frappes en Syrie.

Source : Romandie

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La souveraineté numérique est une question de souveraineté nationale

Alors que le Cloud Act américain menace plus que jamais les données des États et entreprises européens, des sociétés hexagonales... Voir l'article

Palantir recrute un spécialiste du marché français

Palantir, l’entreprise de Big Data spécialisée dans le renseignement, est à la recherche d’un analyste en études de marché, spécialisé... Voir l'article

Paris veut concurrencer Londres sur le marché de l’or

Alors que les banques centrales européennes passent depuis des décennies par “le Loco London” pour réaliser des transactions avec de l’or... Voir l'article

Le WEF 2019 se fera-t-il sans la Russie ?

Le World Economic Forum (WEF), organisé chaque année à Davos (Suisse), se passera-t-il de la délégation russe pour son édition 2019... Voir l'article

  • Urgent

    La souveraineté numérique est une question de souveraineté nationale

    Alors que le Cloud Act américain menace plus que jamais les données des États et entreprises européens, des sociétés hexagonales tirent leur épingle du jeu... Voir l'article

    Palantir recrute un spécialiste du marché français

    Palantir, l’entreprise de Big Data spécialisée dans le renseignement, est à la recherche d’un analyste en études de marché, spécialisé dans le secteur français. Après... Voir l'article

  • personnalites

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article

    Iran : les sanctions de Donald Trump entrent en jeu

    Levées sous la présidence d’Obama, les sanctions américaines à l’encontre des secteurs pétrolier et financier iraniens retrouvent de leur superbe à compter du lundi 5... Voir l'article

    USA : Donald Trump souhaite mettre fin au droit du sol

    Le président américain, toujours très actif en matière de politique migratoire, milite désormais pour que les Etats-Unis mettent fin au droit du sol. Un système... Voir l'article