France : 57 personnes mises à pied à Roissy en raison d’une forte suspicion de radicalisation

L'aéroport de Roissy ne laissera rien passer
L’aéroport de Roissy ne laissera rien passer

Depuis janvier, les 86 000 salariés travaillant en zone douane de Roissy font l’objet de contrôles par la DGSI afin de jauger d’éventuels cas radicalisés. A ce jour, 57 personnes se sont vues retirées leur badge.

« Ces employés, soupçonnés de radicalisation, se sont vu refuser une première attribution, un renouvellement de badge ou retirer purement et simplement leur habilitation » a déclaré Philippe Riffaut, le préfet délégué pour la sécurité et la sûreté des aéroports de Roissy et du Bourget. Ce dernier a toutefois souligné que cette liste allait bientôt s’allonger.

Le but est de la manœuvre est de « vérifier ce que les personnes ont pu faire depuis qu’elles ont obtenu leur autorisation » a-t-il précisé.

Source : France Soir

Articles en relation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.