Caricature d’Erdogan : le gouvernement turc ouvre une enquête contre Charlie Hebdo

Publication: 28/10/2020

Alors que le président turc anime tristement la scène médiatique dans les dossiers libyen, du haut Karabagh, de la question migratoire ou encore de ses rapports houleux avec l’Elysée, Recep Erdogan a demandé à son administration d’ouvrir une enquête à l’encontre de Charlie Hebdo. Le journal satyrique s’est en effet fendu récemment d’une caricature lourde de sens envers le principal intéressé.

Selon Le Monde, le parquet d’Ankara a annoncé l’ouverture d’une enquête contre les dirigeants de Charlie Hebdo à la suite de la publication d’une caricature de R. Erdogan, en « une » de l’hebdomadaire français.

Le média hexagonal précise que la présidence turque a condamné mercredi avec “la plus grande fermeté” cette “caricature abjecte” qui reflète, selon elle, une “hostilité contre les Turcs et l’islam”.

« Je n’ai pas regardé cette caricature (…). Il est inutile de dire quoi que ce soit au sujet de ces vauriens », a déclaré mercredi matin M. Erdogan lors d’un discours à Ankara. « Ma colère n’est pas due à l’attaque ignoble contre ma personne, mais aux insultes contre le prophète » , a-t-il ajouté.

Ce dernier reproche également à Emmanuel Macron d’avoir soutenu le travail des caricaturistes à l’occasion de son discours hommage envers Samuel Paty, professeur décapité le 16 octobre dernier à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour avoir utilisé le travail de Charlie Hebdo afin d’illustrer son cours sur la liberté d’expression.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Pékin agite la menace des terres rares

Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces... Voir l'article

L’Arabie saoudite investit dans l’industrie du jeu vidéo

Dépendante des cours du pétrole, dont elle est l’un des premiers producteurs du globe, l’Arabie saoudite diversifie ses sources d’investissements... Voir l'article

Internet au travail : focus sur les droits de l’employeurs et des salariés

Les entreprises ont tendance à aller trop loin dans la surveillance de leurs employés. Quid de l’utilisation de l’Internet par... Voir l'article

Covid-19 : la Sierra Leone s’en sort bien avec peu de moyens

Selon un décompte établi le 12 février, la Sierra Leone comptabilise 3823 cas, dont 79 décès. “Comparé à d’autres contextes... Voir l'article

  • Urgent

    Pékin agite la menace des terres rares

    Pékin étudie la possibilité de restreindre ses exportations de terres rares, faisant planer la menace d’une pénurie mondiale de ces métaux stratégiques indispensables à l’industrie... Voir l'article

    L’Arabie saoudite investit dans l’industrie du jeu vidéo

    Dépendante des cours du pétrole, dont elle est l’un des premiers producteurs du globe, l’Arabie saoudite diversifie ses sources d’investissements que ce soit dans l’industrie,... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article