Crise ukrainienne : le G7 prêt à sanctionner à nouveau la Russie

Publication: 28/09/2015
La Russie n'est pas à l'abri de nouvelles sanctions

La Russie n’est pas à l’abri de nouvelles sanctions

Les pays du G7 (anciennement G8 avant l’expulsion de Moscou) ont indiqué lors de la clôture du sommet en Bavière (Schloss Elmau), lundi 28 septembre, que de nouvelles sanctions étaient envisageables contre la Russie en raison de la crise persistante en Ukraine.

Angela Merkel, la chancelière allemande, a précisé que la levée des sanctions dépendaient toujours du respect par Moscou des accords de Minsk signés en février ; accords prévoyant une trêve dans les combats qui opposent les séparatistes pro-russes et les forces ukrainiennes.

Mais cela n’en prend pas le chemin comme le souligne le communiqué du Groupe (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Royaume-Uni, Japon) : « Nous sommes préoccupés par la récente intensification des combats sur la ligne de contact. Nous réitérons l’appel au plein respect du cessez-le-feu et au retrait des armes lourdes lancé à toutes les parties. »

Quant à François Hollande, il a également confirmé cette tendance, « s’il était démontré que la Russie continue d’armer et maintient sa présence militaire à l’est de l’Ukraine. » Cependant, la levée des sanctions n’est toujours pas d’actualité a-t-il annoncé.

Source : The Huffington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a... Voir l'article

Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour... Voir l'article

Moscou “juge de paix” dans le dossier du nord syrien

Alors que le récent retrait américain au nord de la Syrie a ouvert la brèche à une offensive turque sur... Voir l'article

Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs... Voir l'article

  • Urgent

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Réunion internationale à Bahreïn pour sécuriser les voies maritimes du golfe Persique

    Les représentants d’une soixantaine de nations se réunissent à compter de lundi à Manama, et cela durant deux jours, pour évoquer l’épineux dossier de la... Voir l'article

  • personnalites

    Syrie : Trump souhaite protéger le pétrole à l’Est

    Après avoir annoncé le 7 octobre dernier le retrait des troupes américaines du nord de la Syrie, Donald Trump a néanmoins décidé de procéder à... Voir l'article

    Un chercheur français de l’Institut d’études politiques détenu depuis trois mois en Iran

    Si les tensions entre Washington et Téhéran sur le dossier du nucléaire iranien se répercutent fatalement sur l’ensemble des acteurs majeurs de l’échiquier international, il... Voir l'article

    Nuages noirs sur Chine rouge

    Xi Jinping se voit comme le successeur de Mao Tsé-toung. Mais la démonstration de force organisée par Pékin pour les 70 ans de la fondation... Voir l'article