Crise ukrainienne : le G7 prêt à sanctionner à nouveau la Russie

Publication: 28/09/2015
La Russie n'est pas à l'abri de nouvelles sanctions

La Russie n’est pas à l’abri de nouvelles sanctions

Les pays du G7 (anciennement G8 avant l’expulsion de Moscou) ont indiqué lors de la clôture du sommet en Bavière (Schloss Elmau), lundi 28 septembre, que de nouvelles sanctions étaient envisageables contre la Russie en raison de la crise persistante en Ukraine.

Angela Merkel, la chancelière allemande, a précisé que la levée des sanctions dépendaient toujours du respect par Moscou des accords de Minsk signés en février ; accords prévoyant une trêve dans les combats qui opposent les séparatistes pro-russes et les forces ukrainiennes.

Mais cela n’en prend pas le chemin comme le souligne le communiqué du Groupe (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Italie, Royaume-Uni, Japon) : « Nous sommes préoccupés par la récente intensification des combats sur la ligne de contact. Nous réitérons l’appel au plein respect du cessez-le-feu et au retrait des armes lourdes lancé à toutes les parties. »

Quant à François Hollande, il a également confirmé cette tendance, « s’il était démontré que la Russie continue d’armer et maintient sa présence militaire à l’est de l’Ukraine. » Cependant, la levée des sanctions n’est toujours pas d’actualité a-t-il annoncé.

Source : The Huffington Post

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

248 études offrent un regard plus incisif sur l’impact de l’HCQ sur le traitement du Covid-19

Alors que des traitements peu coûteux tels que l’hydroxychloroquine + azithromycine ou encore l’ivermectine sont pour le moment totalement ignorés... Voir l'article

L’UE pourrait manquer de pétrole dès 2030

The Shift Project – un think tank français œuvrant en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone et dont... Voir l'article

Entreprises privées : la CFDT reste le syndicat de référence

La CFDT demeure le syndicat numéro dans la sphère des entreprises privées devant la CGT en recueillant 26,77% des suffrages.... Voir l'article

  • Urgent

    Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

    Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut de réfugié politique en France.... Voir l'article

    248 études offrent un regard plus incisif sur l’impact de l’HCQ sur le traitement du Covid-19

    Alors que des traitements peu coûteux tels que l’hydroxychloroquine + azithromycine ou encore l’ivermectine sont pour le moment totalement ignorés par le ministère français de... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article