Conflit Syrien : Obama accepte de collaborer avec la Russie et l’Iran

Publication: 28/09/2015
Obama

Obama envisage de collaborer avec la Russie et l’Iran

Le président américain a indiqué lors d’un discours devant l’Assemblée des Nations unies être prêt à travailler avec tous les pays dans la résolution du conflit syrien, y compris la Russie et l’Iran. Il a omis volontairement de nommer le régime syrien, condamnant avec fermeté la politique de terreur de Bachar el-Assad. Barack Obama a qualifié ce dernier de « tyran qui massacre des enfants innocents. »

Les Etats-Unis peuvent donc envisager un rapprochement avec Moscou et Téhéran, mais pas avec l’armée syrienne. Ce n’est pas une surprise car le Secrétaire d’À‰tat américain, John Kerry, avait récemment déclaré que « le soutien militaire de la Russie à el-Assad pourrait sensiblement augmenter le risque de confrontation avec les forces de la coalition actuellement sur place pour enrayer la menace de l’Etat Islamique. »

Washington craint en effet que Vladimir Poutine prenne un ascendant important sur ce dossier. Ce dernier a en conséquence critiqué la politique d’Obama en Syrie et juge « illégal et inefficace le soutien américain apporté à certains rebelles anti-Assad. » Il a également précisé que le déploiement de troupes russes en Syrie n’était pas encore à l’ordre du jour, bien que le média The Aviationist ait confirmé, il y a peu, la présence de plusieurs avions de chasse de ce pays sur place.

Un groupe de travail, réunissant les À‰tats-Unis, la Russie, l’Arabie saoudite, l’Iran, la Turquie et l’À‰gypte est appelé à se réunir à compter du mois d’octobre pour traiter ce dossier brûlant.

Source : Radio Canada

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux. ... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article