Bayer dans l’expectative après la condamnation de Monsanto en Californie

Publication: 28/08/2018

L’affaire “Dewayne Johnson” donne décidément des sueurs froides à la direction du géant de l’agrochimie, Bayer. Et cela, pour plusieurs raisons.

Ce jardinier américain de 46 ans a en effet obtenu un coup de pouce de 289 millions de dollars début août par un tribunal californien… A l’issue d’une épineuse bataille judiciaire remportée contre le groupe Monsanto, racheté récemment par Bayer. Une décision reposant sur le “lien probable” rattachant son cancer en phase terminale… Et le round-up, produit phare de Monsanto, contenant notamment le célèbre glyphosate.

Pire, plus de 5000 procédures équivalentes sont encore en cours d’instruction outre-Atlantique. En conséquence, si l’affaire “Dewayne Johnson” faisait définitivement jurisprudence (Bayer ayant interjeté appel), le mastodonte allemande pourrait rapidement voir rouge d’un point de vue pécuniaire.

Une spirale boursière vertiginieuse

Mais ce n’est pas tout, car les investisseurs prennent également très au sérieux cette dangereuse incertitude, comparable à une Épée de Damoclès. Ainsi, le titre Bayer a perdu pas moins de 10% sur la place boursière mi-août. Un chiffre très incommodant, vous en conviendrez.

Pour rappel, le 27 novembre 2017, la Commission européenne a proposé de renouveler l’approbation du glyphosate pour une période de cinq ans. Au total, 18 pays se sont finalement prononcés en faveur de l’extension de la licence de l’herbicide, y compris l’Espagne. Tandis que neuf pays s’y sont opposés alors que seul Portugal s’est abstenu, relève le site Euractiv.

Sources : Euractiv et La Bourse au Quotidien

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement... Voir l'article

Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère... Voir l'article

Diplomatie : saluée pour sa gestion de la crise sanitaire, la Corée du Sud s’émancipe

Nation historiquement coincée dans le giron de l’Empire chinois, puis colonie japonaise au tournant du XXème siècle et désormais fidèle... Voir l'article

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

  • Urgent

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Fake news en Côte d’Ivoire : à qui profitent la désinformation et la violence politique ?

    A l’approche de l’élection présidentielle et dans le cadre de l’état d’urgence instauré par Alassane Ouattara, la situation s’est considérablement tendue en Côte d’Ivoire. Après... Voir l'article

    Campagne pour la présidence de France Télévisions : Baldelli rameute à… gauche

    C’est une petite indiscrétion venue des arcanes de l’audiovisuel. Alors que la course pour la présidence de France Télévisions s’accélère et que les auditions des... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article