Gemalto place ses pions pour le rachat de Safran Identity & Security

Publication: 28/08/2016

Le leader mondial de la carte SIM, Gemalto, a confirmé ses velléités de rachat de Safran Identity & Security (ex-Morpho) spécialisée dans la biométrie et l’identité numérique.

Après avoir cédé en avril dernier Morpho Detection (détection d’explosifs) au britannique Smiths Group pour 630 millions d’euros, Safran souhaite vendre le reste de sa branche sécurité afin de se recentrer sur les secteurs aéronautique et de défense. Mais à une condition : que le repreneur potentiel soit en mesure de lui faire franchir un cap en terme de développement.

Une opportunité sur laquelle Gemalto souhaite ainsi capitaliser. Toutefois, la concurrence s’annonce particulièrement rude sur ce dossier, puisque les fonds Bain Capital-Ardian (USA-France), KKR (USA), CVC (Luxembourg), ainsi que le duo Advent (USA)-Oberthur Technologies (France), se sont également manifestés.

Olivier Piou, le directeur général de la structure basée à Amsterdam, a donc profité de la présentation des résultats du deuxième trimestre 2016 (le 26 août) pour annoncer officiellement son intérêt pour Safran Identity & Security : “Contrairement à ces candidats, qui ont des projets plutôt financiers, nous proposons un vrai projet industriel”, surligne-t-il.

Avant de poursuivre : “Nous voulons réellement développer Morpho en lui offrant notre réseau commercial, notre savoir-faire dans la sécurité numérique et notre infrastructure de recherche. Ensemble nous pourrions porter notre capacité de R&D à un milliard d’euros sur trois ans.”

Et de conclure en tuant dans l’œuf toute hypothèse de restructuration de la filiale de Safran : “Il y a peu de recouvrement entre les deux sociétés. Morpho est peu présent dans les cartes SIM. Et nous ne sommes pas présents dans les équipements de sécurité des gouvernements. Avec cette opération, nous voulons nous étendre notamment vers les solutions d’identification biométrique”, promet-il.

Ce dernier a d’ailleurs rappelé que Gemalto avait déjà démontré par le passé son savoir-faire en matière d’intégration d’entités rachetées telles que “Gemplus et Axalto en 2006 ou encore la société américaine SafeNet en 2015.”

Source : L’Usine Digitale

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18%... Voir l'article

Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des... Voir l'article

Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à... Voir l'article

Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique... Voir l'article

  • Urgent

    Sécurité informatique : les dépenses mondiales s’envolent

    L’année 2018 est placée sous le signe de la recrudescence des dépenses de sécurité informatique avec une hausse de 18% à l’échelle planétaire. La protection... Voir l'article

    Soudan du Sud : l’accord de paix ne sauvegarde aucunement la sécurité des civils

    Malgré l’accord de paix signé en septembre 2018 entre le président sud-soudanais en place, Salva Kiir, et le chef des rebelles, Riek Machar, les violences... Voir l'article

  • personnalites

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article

    B. Netanyahou promet de ne pas relâcher l’étreinte sur l’implantation iranienne en Syrie

    Lors d’un discours récent effectué à l’école de l’Armée de l’air israélienne, le Premier ministre hébreu, Benjamin Netanyahou, a réitéré sa volonté d’empêcher l’ennemi héréditaire... Voir l'article