Gemalto place ses pions pour le rachat de Safran Identity & Security

Publication: 28/08/2016

Le leader mondial de la carte SIM, Gemalto, a confirmé ses velléités de rachat de Safran Identity & Security (ex-Morpho) spécialisée dans la biométrie et l’identité numérique.

Après avoir cédé en avril dernier Morpho Detection (détection d’explosifs) au britannique Smiths Group pour 630 millions d’euros, Safran souhaite vendre le reste de sa branche sécurité afin de se recentrer sur les secteurs aéronautique et de défense. Mais à une condition : que le repreneur potentiel soit en mesure de lui faire franchir un cap en terme de développement.

Une opportunité sur laquelle Gemalto souhaite ainsi capitaliser. Toutefois, la concurrence s’annonce particulièrement rude sur ce dossier, puisque les fonds Bain Capital-Ardian (USA-France), KKR (USA), CVC (Luxembourg), ainsi que le duo Advent (USA)-Oberthur Technologies (France), se sont également manifestés.

Olivier Piou, le directeur général de la structure basée à Amsterdam, a donc profité de la présentation des résultats du deuxième trimestre 2016 (le 26 août) pour annoncer officiellement son intérêt pour Safran Identity & Security : “Contrairement à ces candidats, qui ont des projets plutôt financiers, nous proposons un vrai projet industriel”, surligne-t-il.

Avant de poursuivre : “Nous voulons réellement développer Morpho en lui offrant notre réseau commercial, notre savoir-faire dans la sécurité numérique et notre infrastructure de recherche. Ensemble nous pourrions porter notre capacité de R&D à un milliard d’euros sur trois ans.”

Et de conclure en tuant dans l’œuf toute hypothèse de restructuration de la filiale de Safran : “Il y a peu de recouvrement entre les deux sociétés. Morpho est peu présent dans les cartes SIM. Et nous ne sommes pas présents dans les équipements de sécurité des gouvernements. Avec cette opération, nous voulons nous étendre notamment vers les solutions d’identification biométrique”, promet-il.

Ce dernier a d’ailleurs rappelé que Gemalto avait déjà démontré par le passé son savoir-faire en matière d’intégration d’entités rachetées telles que “Gemplus et Axalto en 2006 ou encore la société américaine SafeNet en 2015.”

Source : L’Usine Digitale

 

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique... Voir l'article

Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du... Voir l'article

L’ONU de plus en plus pressante sur le dossier libyen

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a adopté mercredi 12 février une résolution condamnant la recrudescence des violences en... Voir l'article

Monaco Resources Group sous surveillance en Afrique ?

Certaines activités du conglomérat monégasque Monaco Ressources Group (MRG) seraient dans le viseur des dirigeants africains. Le groupe n’en continue... Voir l'article

  • Urgent

    Le piratage audiovisuel, nouveau terrain de jeu du grand banditisme

    Ces derniers mois, plusieurs affaires de démantèlement de réseaux criminels liés au piratage audiovisuel en ligne ont défrayé la chronique judiciaire européenne. Et pourtant, malgré... Voir l'article

    Canicule : un risque majeur lors de la prochaine décennie

    80 millions, c’est le nombre d’emplois qui pourraient disparaître d’ici 10 ans à l’échelle planétaire. Et cela, en raison du réchauffement climatique, toujours plus d’actualité.... Voir l'article

  • personnalites

    Josep Borrell en visite à Téhéran pour préserver l’Accord sur le nucléaire

    Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, s’est rendu lundi 3 février dans la capitale iranienne afin de conforter le gouvernement local de la... Voir l'article

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article