Egypte : douze personnes soupçonnées d’avoir rejoint l’Etat Islamique condamnées à mort

Publication: 28/08/2015

Le Caire poursuit inlassablement son combat contre l’Etat Islamique. Un tribunal de la province de Charkiya (nord) a condamné douze personnes soupçonnées d’être liées à l’organisation terroriste.

Les individus sont accusés « d’avoir planifié des attaques contre la police et l’armée égyptienne » précise un responsable judiciaire. La moitié des condamnés sont actuellement emprisonnés mais les six autres ont été jugés par contumace. Cependant le Mufti d’Egypte (un religieux musulman sunnite qui interprète la loi musulmane NDLR) doit encore examiner cette décision avant que la sentence soit confirmée par le tribunal. Le pays est actuellement en proie à de nombreux attentats, notamment au nord de la péninsule du Sinaï, centre névralgique de la branche égyptienne de l’EI. Depuis la chute de l’ex-président, Mohammed Morsi (Frères Musulmans), le 3 juillet 2013, de nombreux groupes armés s’activent sur le territoire. Ces derniers condamnent « un coup d’Etat » du président en place, Abdel Fattah al-Sissi, et reprochent aux autorités de mener une vaste répression contre les « pro-Morsi » en instrumentalisant le pouvoir judiciaire.

La présidence égyptienne a en effet voté une loi anti-terroriste le 17 août entérinant une politique de répression contre les Frères Musulmans, l’opposition de gauche laïque. Les dispositions garantissent une large impunité aux policiers qui feraient usage de la force dans le cadre du texte. Les articles de presse et les commentaires publics via les réseaux sociaux contraires aux déclarations du régime en matière de terrorisme sont également visés.

Source : Afrik et Le Monde

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et... Voir l'article

Syrie : les relations entre Moscou et Tel Aviv se tendent un peu plus

Alors qu’Israël a bombardé dans la nuit de mardi à mercredi des sites d’armement près de Damas appartenant au Hezbollah ou... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

  • Urgent

    Cyber-sécurité : des hackers grassement rémunérés pour détecter des failles

    Si le marché mondial de la cyber-sécurité affiche une santé insolente, ce dernier le doit avant tout aux hackers, ses ennemis héréditaires. Une poignée d’entre... Voir l'article

    Le Liban dénonce une nouvelle violation israélienne de sa souveraineté

    Alors qu’Israël poursuit la construction d’un mur polémique à la frontière avec le pays du Cèdre, Beyrouth multiplie plaintes et appels auprès du Conseil de... Voir l'article

  • personnalites

    Retrait des troupes US de Syrie : Trump met le frein à main

    Décidés à se retirer du territoire syrien, les Etats-Unis confirment toutefois que cette opération délicate diplomatiquement et militairement ne se fera pas dans l’urgence. “L’Etat... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article