Corée du Nord : Pyongyang renforce sa puissance navale

Publication: 28/06/2016

Séoul a annoncé mardi 28 juin que Pyongyang avait considérablement renforcé la force de frappe de ses navires de guerre côtiers, attisant fortement des tensions déjà exacerbées entre les deux sœurs ennemies. 

« Si les 380 vaisseaux de combat littoraux nord-coréens se munissent de mitrailleuses Gatling, cela constituera une menace considérable à notre marine. » Tels ont été les mots d’urgence utilisés par une source proche de l’armée sud-coréenne, invitée à s’exprimer sous couvert d’anonymat par l’agence de presse Yonhap.

Et pour cause, la Corée du Nord a commencé à équiper ses navires de patrouille, actifs dans les zones maritimes frontalières, via un dispositif de fabrication américaine accompagné de la mise en place d’une technologie furtive.

Ces derniers afficheraient des calibres de 12,7 mm en mesure d’exercer une cadence de tir de 2000 coups par minute, poursuit cette même source, qui rajoute que la portée serait capable de couvrir une distance de 6 km.

Séoul et Washington ont parallèlement indiqué qu’une enquête était en cours afin de savoir comment ces mitrailleuses, produites par General Electric, ont pu tomber dans les mains des autorités du Nord.

Source : Yonhap

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

“Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du... Voir l'article

Burkina Faso : un gouvernement en faillite

À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo,... Voir l'article

Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un... Voir l'article

La Russie veut blinder son réseau Internet en cas de déstabilisation du système occidental

Les fournisseurs d’accès Internet russes vont recevoir et installer à court terme des équipements testés par le Kremlin permettant à... Voir l'article

  • Urgent

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Burkina Faso : un gouvernement en faillite

    À neuf mois des élections présidentielles, le Burkina Faso traverse une crise sécuritaire, aggravée par d’importants troubles socio-économiques. Eddie Komboïgo, principale figure de l’opposition et... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : le leader de l’opposition, Juan Guaido, peine à convaincre

    “Juan Guaido est à la tête d’une opposition fatiguée”, confirme Florence Pinot de Villechenon, professeure à l’ESCP et directrice du Cérale, auprès de France 24.... Voir l'article

    Sultanat d’Oman : les défis de Haitham ben Tarek

    Sayed Haïtham ben Tarek al-Saïd succède à Qabous Ibn Saïd al-Saïd sur le trône d’Oman. Le nouveau sultan hérite d’un pays relativement stable même s’il... Voir l'article

    La France libère pour la première fois l’un de ses ressortissants parti combattre en Syrie

    Flavien Moreau (33 ans), intercepté en 2013 par les services de renseignement hexagonaux et condamné en novembre 2014 à 7 ans de prison, a été... Voir l'article