Le Qatar répond à l’embargo saoudien en boycottant ses produits

Publication: 28/05/2018

Soumis depuis près d’un an à un embargo économique instauré par le quatuor Riyad, Abou Dhabi, Le Caire et Manama, le Qatar a décidé de contre-attaquer en boycottant l’ensemble des produits en provenance de ses encombrants voisins.

Bien que cette mesure soit plus politique qu’autre chose – car ce genre d’articles se faisaient déjà rares sur le territoire qatari – le gouvernement a décidé d’envoyer un nouveau signal au roi Salman d’Arabie saoudite sur sa capacité à ne pas rompre sous la pression.

Un récent rapport du FMI en date du mois de mars démontre en effet que l’Etat gazier parvient actuellement à surnager en créant de nouvelles voies commerciales hors du golfe Persique.

Et cela, alors que “les investissements étrangers et les dépôts du secteur privé local ont baissé dans le même temps de 40 milliards de dollars depuis l’adoption des sanctions”.

Statu quo

Un postulat sans grandes conséquence, poursuit le document, puisque Doha parvient à compenser “ce recul par des injections de liquidités effectuées par la Banque centrale du Qatar et la Qatar Investment Authority”.

Pour rappel,  l’Arabie saoudite accuse le Qatar d’entretenir “une liaison dangereuse” avec son ennemi héréditaire iranien. Mais aussi de participer au financement du terrorisme au Moyen-Orient.

Source : RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins... Voir l'article

De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le... Voir l'article

Corne de l’Afrique : l’amour ne dure qu’un an ?

Maître de conférence à l’Université catholique de Lille, Sciences Po – USPC, Sonia Le Gouriellec analyse l’actuelle période de transition... Voir l'article

Venezuela : les négociations entre Caracas et l’opposition au point mort

Le président vénézuélien, Nicolas Maduro, et le chef de l’opposition et du Parlement, Juan Guaido, n’arrivent toujours pas à s’entendre... Voir l'article

  • Urgent

    TRIBUNE – Le militantisme associatif, une arme pour entraver la concurrence

    Consultant en affaires publiques et ancien de l’École de Guerre Économique, Pierre d’Herbès plaide pour une culture d’entreprise française moins naïve et plus offensive face... Voir l'article

    De La Rue et Inexto associées au Maroc ? C’est l’industrie du tabac qui se frotte les mains

    L’information est révélée par le média marocain Le Desk. De La Rue et Inexto envisageraient une alliance pour remporter le nouveau contrat de marquage fiscal... Voir l'article

  • personnalites

    Affaire Meng Hongwei : Pékin rompt sa coopération policière avec la France

    Près de huit mois après la disparition de son mari, Hongwei Meng, ex-patron chinois d’Interpol, Grace Meng avait obtenu en mai dernier le statut de... Voir l'article

    Brésil : Bolsonaro veut exploiter l’uranium d’une réserve indigène

    Le président brésilien compte exploiter à plein régime une importante réserve minière située dans une réserve indigène jouxtant l’Amazone, à la frontière du Venezuela et... Voir l'article

    Tensions Etats-Unis-Iran : Trump entre deux feux

    America First ! Depuis l’élection de Donald Trump en 2017, ce slogan de campagne est symbolisé par le désengagement diplomatique et militaire des Etats-Unis au... Voir l'article