Le Qatar répond à l’embargo saoudien en boycottant ses produits

Publication: 28/05/2018

Soumis depuis près d’un an à un embargo économique instauré par le quatuor Riyad, Abou Dhabi, Le Caire et Manama, le Qatar a décidé de contre-attaquer en boycottant l’ensemble des produits en provenance de ses encombrants voisins.

Bien que cette mesure soit plus politique qu’autre chose – car ce genre d’articles se faisaient déjà rares sur le territoire qatari – le gouvernement a décidé d’envoyer un nouveau signal au roi Salman d’Arabie saoudite sur sa capacité à ne pas rompre sous la pression.

Un récent rapport du FMI en date du mois de mars démontre en effet que l’Etat gazier parvient actuellement à surnager en créant de nouvelles voies commerciales hors du golfe Persique.

Et cela, alors que “les investissements étrangers et les dépôts du secteur privé local ont baissé dans le même temps de 40 milliards de dollars depuis l’adoption des sanctions”.

Statu quo

Un postulat sans grandes conséquence, poursuit le document, puisque Doha parvient à compenser “ce recul par des injections de liquidités effectuées par la Banque centrale du Qatar et la Qatar Investment Authority”.

Pour rappel,  l’Arabie saoudite accuse le Qatar d’entretenir “une liaison dangereuse” avec son ennemi héréditaire iranien. Mais aussi de participer au financement du terrorisme au Moyen-Orient.

Source : RFI

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article