Conflit ukrainien : des chars russes avec un sérieux défaut de conception ?

Conflit ukrainien

Selon des spécialistes occidentaux, le fait que des centaines de dômes de chars rouillent le long des routes ukrainiennes est dû à un défaut de conception des chars russes. Les chars souffrent de « l’effet de sortie d’une boîte », ce qui signifie que les dômes sont expulsés des coques avec une force énorme, même en cas de coups latéraux, relaie le média néerlandais, De Telegraaf.

Le conseiller militaire du Center for Naval Analyses, Samuel Bendet, a commenté cet état de fait auprès du CNN : « Nous voyons un défaut de conception dans les chars russes. Tout coup peut déclencher une réaction en chaîne où les munitions du char explosent. Ces munitions se trouvent dans les véhicules à chenilles russes dans la tourelle. Un coup fait souvent exploser ces munitions. La réaction en chaîne qui s’ensuit fait exploser le réservoir. »

« Cela transforme les chars en cercueils mobiles », a renchéri de son côté l’ancien officier et analyste britannique, Nicholas Drummond : « Si vous ne sortez pas tout de suite, vous n’avez aucune chance (de survie). »

Une faiblesse connue depuis les guerres du Golfe

Dans les faits, un équipage de char russe typique se compose de trois personnes : deux dans la tourelle et un pilote dans la cellule en dessous. Sans surprise, les analystes militaires occidentaux sont au courant de cette faiblesse structurelle depuis les guerres du Golfe et affirment : « Les Russes auraient dû s’en rendre compte eux-mêmes. Pendant ces guerres, de nombreux chars irakiens de fabrication russe souffraient du même problème : presque chaque coup faisait exploser la tourelle des chars. »

Alors qu’il s’agissait encore de chars T-72, les Russes utilisent maintenant les chars T-90 plus lourdement blindés. Cependant, ils ont le même défaut de conception, où les munitions sont stockées dans la tourelle. Le T-80 utilise également cette configuration vulnérable. Les raisons pour lesquelles cette conception est toujours en cours de construction sont qu’elle permet un chargement plus rapide du pistolet et rend le réservoir plus compact, lui donnant un profil plus bas. Cela le rend plus difficile à toucher. C’est peut-être vrai, mais un coup est souvent immédiatement fatal, tempère toutefois le site hollandais.

Articles en relation