Libye : l’instauration d’un gouvernement unifié tempère les velléités turques

Publication: 28/03/2021

La récente mise en place d’un gouvernement libyen unifié a quelque peu apaisé la politique expansionniste de Recep Erdogan sur le territoire dévasté.

Comme le souligne La Croix, “moins de trois jours ont suffi au parlement libyen pour accorder sa confiance au premier gouvernement unifié depuis août 2014. 121 des 132 députés réunis à Syrte ont approuvé, mercredi 10 mars, le gouvernement d’Abdel Hamid Dbeibah. L’équipe gouvernementale de l’ex-homme d’affaires de Misrata comprend deux vice-premiers ministres, 26 ministres et six ministres d’État. Deux ministères régaliens, affaires étrangères et justice, ont été attribués à des femmes, une première. Le poste stratégique de la défense est, en revanche, resté vacant, reflet de la fracture sécuritaire entre les deux camps traversés par de nombreuses rivalités.

Le Premier ministre devra maintenant s’efforcer d’unifier les institutions et mener la transition, jusqu’aux élections présidentielle et législatives du 24 décembre, objectif fixé par la feuille de route parrainée par les Nations Unies. Désigné le 5 février par 75 délégués libyens, réunis à Genève sous l’égide de l’ONU, Abdel Hamid Dbeibah bénéficie (également) du soutien conjugué du maréchal Khalifa Haftar, « l’homme fort » de la Cyrénaïque, et des milices de Tripoli. Il entretient aussi de bonnes relations avec la Turquie et la Russie, les deux puissances étrangères qui, avec les Émirats-Arabes-Unis, ont inondé le pays d’armes, de drones et de mercenaires”.

Un accord militaire redessiné ?

De son côté, RFI rappelle que “la Libye est liée à Ankara par deux accords : militaire et économique. (En ce sens), la Turquie semble prête à rediscuter l’accord militaire si ses intérêts économiques sont préservés. Le nouvel exécutif libyen souhaite (en effet) maintenir l’accord économique pour bénéficier d’un quota important de gaz. Cet accord donne à la Turquie le droit d’extraire ce gaz de l’est méditerranéen”.

Le média ajoute que “les deux pays se sont également mis d’accord sur la nécessité d’accroître les échanges commerciaux. Ankara cherche à multiplier ses investissements en Libye et compte participer activement à la reconstruction. Sous pression internationale, la Turquie a commencé à retirer un nombre très limité de ces mercenaires syriens de Tripoli. Leur nombre est aujourd’hui estimé à 8000”.

A suivre donc…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut... Voir l'article

248 études offrent un regard plus incisif sur l’impact de l’HCQ sur le traitement du Covid-19

Alors que des traitements peu coûteux tels que l’hydroxychloroquine + azithromycine ou encore l’ivermectine sont pour le moment totalement ignorés... Voir l'article

L’UE pourrait manquer de pétrole dès 2030

The Shift Project – un think tank français œuvrant en faveur d’une économie libérée de la contrainte carbone et dont... Voir l'article

Entreprises privées : la CFDT reste le syndicat de référence

La CFDT demeure le syndicat numéro dans la sphère des entreprises privées devant la CGT en recueillant 26,77% des suffrages.... Voir l'article

  • Urgent

    Les tentaculaires réseaux de Moukhtar Abliazov au Parlement européen

    Judiciairement acculé par plusieurs pays, dont le Royaume-Uni, les Etats-Unis, l’Ukraine ou la Russie, Moukhtar Abliazov jouit encore du statut de réfugié politique en France.... Voir l'article

    248 études offrent un regard plus incisif sur l’impact de l’HCQ sur le traitement du Covid-19

    Alors que des traitements peu coûteux tels que l’hydroxychloroquine + azithromycine ou encore l’ivermectine sont pour le moment totalement ignorés par le ministère français de... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    10 ans après la mort de Kadhafi en Libye : après lui, le Déluge ?

    Dix ans après le soulèvement populaire et la guerre civile, le chaos et les divisions règnent toujours en Libye. Malgré la constitution d’un gouvernement intérimaire... Voir l'article

    Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara pleinement mobilisé contre le terrorisme

    Alors que la cible géographique des attaques se déplace vers le golfe de Guinée, le président ivoirien affiche une combativité sans faille contre le terrorisme.... Voir l'article

    Djibouti : Ismaël Omar Guelleh est candidat, pour la 4ème fois, à sa propre succession

    Le dénouement de cet épisode de la vie « démocratique » djiboutienne ne sera un mystère pour personne : le président de la République Ismaël Omar Guelleh règne en... Voir l'article