L’arrivée de troupes russes au Venezuela crispe Washington

Publication: 28/03/2019

Alors que la crise sociale et économique fait rage au Venezuela, une autre bataille diplomatique bat son plein entre Moscou et Washington sur cette épineuse problématique.

“Le changement de régime sans la charge de la reconstruction du Venezuela : tel est l’objectif que s’est fixé Donald Trump depuis qu’il a décidé de reconnaître le président par intérim autoproclamé, Juan Guaido, le 23 janvier. Comme preuve de sa détermination, le président des Etats-Unis a assuré, dimanche 3 février, lors d’un entretien à la chaîne CBS, qu’une intervention militaire « est certainement une option », confirmant la rhétorique officielle qui assure que toutes les possibilités « sont sur la table, (à l’image des sanctions prises par la Maison Blanche contre le secteur pétrolier vénézuélien – NDLR ».”

Malheureusement, cette constante, relayée par Le Monde, pourrait connaître quelques turbulences puisque la Russie, de son côté, défend contre vents et marées le président en place, Nicolás Maduro. Et pour cause, le Kremlin n’est autre que l’un des principaux créanciers du géant sud-américain. Un changement de leadership à Caracas ne fait donc pas les affaires de Vladimir Poutine, c’est un euphémisme.

Moscou accélère 

En conséquence, la Russie a décidé d’accélérer dans ce dossier en envoyant très récemment dans la capitale venezuelienne deux avions transportant une centaine de militaires et 35 tonnes de matériel, confirme Challenges. Logiquement, Donald Trump a appelé mercredi les troupes russes à quitter le territoire en évoquant “une véritable provocation (nourrissant) les tensions au Venezuela”.

A l’inverse, Moscou, qui accuse Washington de tenter d’organiser un « coup d’État » dans ce pays, revendique le droit de “renforcer sa coopération avec le Venezuela en accord avec la Constitution de ce pays et dans le cadre de la loi”, rappelle Sputnik.

A suivre…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Les entreprises sont-elles préparées au risque cyber ?

Une récente étude pointe du doigt le faible niveau de défense des entreprises aux risques de cyber-attaques. Avec la généralisation... Voir l'article

Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald... Voir l'article

Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique... Voir l'article

Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les... Voir l'article

  • Urgent

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Nucléaire : l’Iran va-t-elle tirer profit de l’élection américaine ?

    Selon une information de I24 News, le gouvernement iranien a informé mercredi 13 janvier à l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) du processus d’avancement de... Voir l'article

  • Newsletter

  • personnalites

    Facebook et Twitter : une politique de censure à double tranchant ?

    Les élections américaines, qui ont finalement couronné le démocrate Joe Biden, malgré les accusations de fraude de son rival Donald Trump, ont également vu émergé... Voir l'article

    Donald Trump lève les sanctions US à l’encontre de Taïwan, au grand dam de la Chine

    Selon Courrier International, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a levé samedi 9 janvier toutes les restrictions qui encadraient les contacts entre l’oncle Sam et... Voir l'article

    Les pays du Golfe fument le calumet de la paix mais n’enterrent pas la hache de guerre

    Après trois ans de blocus, Riyad et ses alliés ont scellé leur réconciliation avec Doha sous la pression d’une Administration Trump pressée d’achever sa “grande... Voir l'article