Brexit : les négociations toujours au point mort entre Londres et Bruxelles

Publication: 28/02/2020

Comme le rappelle le site Toute L’Europe, “le Conseil de l’UE a validé mardi 25 février le mandat de négociation européen, avant la présentation de celui des Britanniques jeudi 27. Ces documents permettent ainsi de lancer les négociations, tout en définissant les attentes et les lignes rouges de chacune des parties. Et le constat est sans appel : un fossé profond sépare Londres et Bruxelles“.

Dans les faits, l’UE ne souhaite pas que son voisin lui impose une concurrence déloyale. En conséquence, Bruxelles entend obtenir un accord “couvrant tout, de la pêche, l’aviation, l’énergie à l’immigration. Et comme condition de l’accès britannique au marché commun dans le cadre d’un accord de libre-échange, l’Union veut contraindre le Royaume-Uni à s’aligner sur les standards européens en matière d’aides d’État, d’environnement, de droit du travail ou encore de fiscalité”. Le but étant de ne pas porter préjudice aux entreprises des 27.

Une période de transition électrique

De son côté, Londres n’a pas manqué de marteler que “le but du Brexit était justement d’assurer l’indépendance économique et politique du Royaume-Uni“. C’est donc sans surprise que le gouvernement “ne négociera aucun arrangement où (la Perfide Albion) n’aura pas le contrôle de ses propres lois et de sa vie politique”. Des pistes sectorielles étant davantage privilégiées outre-Manche.

C’est un fait, le spectre d’une sortie britannique sans accord le 31 décembre prochain n’est pas à exclure…

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article