Dénucléarisation de la Corée du Nord : un acte II bien terne

Publication: 28/02/2019

Le second sommet Trump-Kim Jong-un, qui se déroulait cette semaine à Hanoï (Vietnam), n’a accouché d’aucune déclaration conjointe portant sur l’épineuse dénucléarisation nord-coréenne… véritable chimère de Washington.

Concrètement, peu d’informations tangibles ont encore filtré de cet événement capital, précise Le Point : “Le président américain affirme que Pyongyang a demandé la levée totale des sanctions économiques pesant contre lui en raison de ses programmes nucléaire et balistique interdits. Mais les équipes de Kim Jong-un (assurent) de leur côté (n’avoir) demandé qu’une levée partielle (…) Tout en proposant en échange de démanteler complètement toutes ses infrastructures de production nucléaire dans son complexe de Yongbyon (…) (Et cela), en présence d’experts américains.”

Pour rappel, « tourner la page du passé » était le leitmotiv du premier sommet organisé entre l’ex-magnat de l’immobilier et le maréchal nord-coréen. Néanmoins, le texte signé le 12 juin dernier à Singapour tient seulement sur une page et reste très vague dans ses formulations, y compris en termes de calendrier.

Le document se contente en effet de reprendre de précédents engagements de Pyongyang, jamais mis en œuvre, et ne précise pas si la dénucléarisation doit être vérifiable et irréversible, comme le réclament les Etats-Unis.

De son côté, le média spécialisé, 38 North, assure que Kim-Jong-un cherche au contraire à renforcer son arsenal nucléaire. C’est par exemple le cas “à Yongbyon, le principal site nucléaire national, où les opérations se poursuivent (contre vents et marées)”.

A suivre donc… puisque un acte 3 est déjà pressenti par les deux nations.

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle... Voir l'article

La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée,... Voir l'article

Bruxelles et le trio Airbnb -Expedia-TripAdivor signent un accord de partage de données

L’office de statistique de l’Union européenne, Eurostat, obtiendra en conséquence des données essentielles afin de pouvoir établir et publier des... Voir l'article

L’Organisation météorologique mondiale tire le signal d’alarme

Le rapport 2019 de l’Organisation météorologique mondiale (OMM), présenté mardi 10 mars aux Nations unies, confirme que le réchauffement climatique... Voir l'article

  • Urgent

    Corruption de Big Tobacco, le cas d’école du Pakistan

    D’après une enquête de l’OCCRP (« Organized Crime and Corruption Reporting Project »), Philip Morris International alimenterait le commerce parallèle de tabac au Pakistan avec... Voir l'article

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

  • personnalites

    La chloroquine vantée par Didier Raoult, épée de Damoclès du Covid-19 ?

    L’éminent spécialiste en infectiologie, Didier Raoult, basé à Marseille, mise beaucoup d’espoir sur l’hydroxy-chloroquine. D’après le directeur de l’Institut Méditerranée, une étude menée en Chine... Voir l'article

    Nouveau report des élections en Guinée : le projet controversé d’Alpha Condé

    Le président guinéen Alpha Condé a de nouveau reporté les élections législatives et le référendum constitutionnel prévus le 1er mars. Depuis, les manifestations se poursuivent... Voir l'article

    “DSK” retrouve des couleurs via son entreprise de conseil

    Toujours étroitement associé à l’affaire du Sofitel de mai 2011, qui lui coûtera la présidentielle française de 2012, Dominique Strauss-Kahn s’est refait depuis une santé... Voir l'article