Chine : Pékin promulgue une loi antiterroriste controversée

Publication: 27/12/2015
La Chine pourrait avoir accès aux données privées des utilisateurs Web

La Chine pourrait avoir accès aux données privées des utilisateurs Web

L’Assemblée nationale populaire a adopté, ce jour, une loi antiterroriste faisant grandement débat. Et pour cause, les agences gouvernementales chinoises auront désormais accès aux données sensibles des utilisateurs web grâce à des chevaux de Troie ou via leurs clés de cryptage. Le gouvernement a justifié cette mesure par la menace terroriste grandissante planant actuellement sur le pays.

Cette violation manifeste de la sphère privée est toutefois vivement contestée par les associations de défense des droits de l’homme qui accusent Pékin de surévaluer le danger. A l’étranger, l’inquiétude est également de mise, à l’image du président américain, Barack Obama, qui a souhaité rencontré rapidement son homologue chinois, XI Jinping, afin de lui faire part de sa désapprobation face à un dispositif jugé antidémocratique.

Li Shouwei, le chef adjoint de la commission parlementaire en charge du dossier, a cependant souhaité tempérer les critiques après le vote : « La législation chinoise répond tout simplement au besoin de lutter contre le terrorisme et ces mesures sont pour l’essentiel les mêmes que celles appliquées dans d’autres grands pays (…) Les entreprises de technologie ne doivent pas craindre de perdre leurs droits de propriété intellectuelle. »

Source : Boursorama

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

La France donne un coup de pouce financier au Tchad

Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique.... Voir l'article

Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le... Voir l'article

Finlande : le réacteur Olkiluoto-3 d’Areva encore retardé ?

Après plus de 10 ans de retard, la production régulière du réacteur nucléaire finlandais de type EPR Olkiluoto-3 (OL3), réalisé par le... Voir l'article

Soudan du Sud : Gazprom exploitera quatre blocs pétroliers

Gazprom Neft, le troisième producteur d’huile de Russie et filiale de Gazprom, a signé un protocole d’accord avec le gouvernement du... Voir l'article

  • Urgent

    La France donne un coup de pouce financier au Tchad

    Emmanuel Macron, très présent dans le dossier G5 Sahel, continue à fortifier la liaison Paris-N’Djamena, relaie le site Mondo Afrique. Le locataire de l’Elysée a... Voir l'article

    Washington sanctionne trois hauts fonctionnaires nord-coréens

    Alors que le dossier de la dénucléarisation nord-coréenne est toujours au point mort, les Etats-Unis ont décidé de durcir le ton en sanctionnant trois hauts... Voir l'article

  • personnalites

    D.Trump choisit la porte-parole du Département d’Etat comme ambassadrice US à l’ONU

    Heather Nauert, la porte-parole du département d’Etat américain, devrait normalement être nommée ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, relaie plusieurs médias internationaux.  Selon Europe 1, “cette ancienne journaliste... Voir l'article

    Laurent Gbagbo au cœur des élections sénatoriales dans le Mississippi

    Dans le Mississippi, les « miterms » n’ont pas dit leur dernier mot : un dernier poste de sénateur reste encore à pourvoir. Alors que le second tour... Voir l'article

    Interpol interloquée après la démission de son président chinois

    L’Organisation internationale de police criminelle a pris acte de la démission de son président chinois, Meng Hongwei, reçue le 7 octobre dernier. Ce dernier, accusé de... Voir l'article