Attentats de Paris : la mère de l’un des kamikazes se confie

Publication: 27/12/2015
Fatima Hadfi doit porter un fardeau éternel

Fatima Hadfi doit porter un fardeau éternel

Bilal Hadfi (20 ans), originaire de la banlieue bruxelloise, s’est fait exploser au Stade de France, le 13 novembre dernier, sans toutefois faire de victime. Sa mère, Fatima Hadfi, a décidé de témoigner de cette expérience très douloureuse sur la chaîne belge, Maghreb TV. Elle avoue avec une grande dignité que « personne n’est à l’abri. »

Cette mère de famille originaire du Maroc confie avec une grande détresse que rien n’a pu empêcher l’entrée de son fils dans la sphère djihadiste malgré un environnement familial structuré : « Ils ont été pris dans un engrenage. Ils ont été arrachés à leur famille (…) On ne peut rien prévoir. Il vivait comme tout le monde. Il allait à l’école (…) C’était un bon garçon, aimable et serviable. Malgré cela, on a su le déstabiliser. »

Elle ne peut également cacher un culpabilité pesant trop lourdement sur ses épaules : « Je sais très bien qu’en m’exprimant dans les médias, je vais entendre des méchancetés. Elle aurait dû, elle aurait pu… Moi-même, je me le suis dit. J’aurais dû être plus à l’écoute, plus proche de mes enfants alors que je le suis déjà. En Syrie, ils font tout pour que les jeunes coupent avec leur famille. »

Aujourd’hui, son combat est de récupérer la dépouille de son enfant toujours présente à Paris, « mais rien ne bouge » confie-t-elle.

Source : RTL

Publié par

réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.



Dans la même catégorie

Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président... Voir l'article

Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux... Voir l'article

Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de... Voir l'article

Usurpation de l’identité de Macron : deux hommes jugés en correctionnel

Deux hommes, respectivement âgés de 32 et 38 ans, sont suspectés d’avoir usurpé l’identité du chef d’Etat ainsi que le... Voir l'article

  • Urgent

    L’Irak veut se donner les moyens de l’auto-suffisance énergétique

    Alors que l’Irak pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique d’ici quatre ans au minimum, selon les experts, l’Etat ne compte plus perdre de temps dans ce... Voir l'article

    L’intelligence artificielle profite à tort à 40% des start-ups du Vieux Continent

    Un récent rapport du Britannique MMC Ventures démontre qu’à peine 60% des start-ups européennes spécialisées dans l’intelligence artificielle (IA) en font usage de manière significative dans leur(s) activité(s).... Voir l'article

  • personnalites

    Venezuela : Washington presse l’ONU de reconnaître la légitimité de Juan Guaido

    Engagés à 200% dans l’épineux dossier vénézuélien, les Etats-Unis ne se cachent plus et veulent obtenir “la tête” du président Maduro sur un plateau. Et... Voir l'article

    Emmanuel Macron ne veut pas que les lois portent le nom des ministres

    Le JDD révèle qu’Emmanuel Macron a exigé au début de son quinquennat que les ministres n’attribuent plus leur nom aux lois dont ils sont l’auteur. ... Voir l'article

    Florence Parly veut plus de femmes haut gradées

    La ministre française des Armées a confirmé jeudi 7 mars sa volonté de faire progresser la mixité au sein de l’institution militaire. Et cela, en... Voir l'article